Haut de la page
Toutes les notions

Qu'est-ce qu'une option?

Une option est un contrat conférant à l'acheteur le droit, mais non l'obligation, d'acheter ou de vendre un actif sous-jacent à un prix et dans un délai déterminés. À l'instar des actions et des obligations, les options sont des valeurs mobilières. Ce sont aussi des contrats obligatoires dont les conditions et caractéristiques sont définies très précisément.

Le concept vous paraît encore un peu nébuleux? Il est pourtant assez présent dans la vie quotidienne. Prenons un exemple. Vous découvrez un jour la maison de vos rêves. Vous souhaitez l'acheter, mais vous n'aurez pas les fonds nécessaires avant trois mois. Vous discutez avec le propriétaire et négociez un contrat (l'option) qui vous confère le droit d'acheter cette maison dans trois mois, au prix de 200 000 $. En contrepartie de ce privilège, le propriétaire exige que vous lui versiez 3 000 $.

Maintenant, voyons deux issues possibles à ce scénario :

  1. Quelqu'un découvre qu'Elvis n'est pas né où l'on croyait, mais justement dans cette maison! Partant, la valeur marchande de la maison monte en flèche et atteint 1 000 000 $. Comme vous avez acheté l'option, le propriétaire est obligé de vous vendre la maison pour 200 000 $. En fin de compte, vous réalisez un bénéfice de 797 000 $ (1 000 000 $ - 200 000 $ - 3 000 $).
  2. En visitant la maison, vous découvrez non seulement que les murs sont bourrés d'amiante, mais également que le fantôme d'Henry VII hante la chambre principale; qui plus est, une famille de rats superintelligents a construit une forteresse dans le sous-sol. Vous qui pensiez avoir trouvé la maison de vos rêves, ne voulez plus en entendre parler. Par chance, fort de votre option, vous n'êtes aucunement obligé de l'acheter. Évidemment, vous perdez les 3 000 $ que vous avez versés pour acquérir l'option.

Cet exemple démontre deux points très importants. Premièrement, lorsque vous achetez une option, vous avez le droit, mais non l'obligation, de faire quelque chose. Vous pouvez toujours laisser passer la date d'échéance, à partir de laquelle l'option ne vaut plus rien. Le cas échéant, vous perdez la totalité de votre placement, c'est-à-dire de l'argent que vous avez versé pour acquérir l'option. Deuxièmement, une option n'est qu'un contrat portant sur un actif sous-jacent. Les options sont donc considérées comme des produits dérivés, car leur valeur dérive d'un autre élément. Dans notre exemple, la maison représente l'actif sous-jacent. Dans le cas des options, l'actif sous-jacent est généralement une action ou un indice.

Options d'achat et options de vente

Il existe deux sortes d'options : les options d'achat et les options de vente.

Une option d'achat confère au titulaire le droit d'acheter un actif à un prix et dans un délai déterminés. Les investisseurs qui détiennent de telles options sont dans une position semblable à celle des investisseurs qui détiennent les actions elles-mêmes. Les personnes qui achètent une option d'achat espèrent que le cours de l'action sous-jacente va fortement monter avant l'échéance.

Une option de vente confère au titulaire le droit de vendre un actif à un prix et dans un délai déterminés. Les investisseurs qui détiennent de telles options sont dans une position très semblable à celle des investisseurs qui ont vendu des actions à découvert. Les personnes qui achètent une option de vente espèrent que le cours de l'action sous-jacente va chuter avant l'échéance.

Les intervenants sur le marché des options

Les participants sont classés dans quatre catégories sur le marché des options, en fonction de la position qu'ils prennent. Il existe :

  1. des acheteurs d'options d'achat
  2. des vendeurs d'options d'achat
  3. des acheteurs d'options de vente
  4. des vendeurs d'options de vente

Les acheteurs sont aussi appelés des preneurs ou titulaires d'options. Ils ont une position dite « longue », tandis que les vendeurs ont une «  position courte ».

La différence la plus importante entre les acheteurs des vendeurs est la suivante :

  • Les titulaires d'options d'achat et les titulaires d'options de vente (les acheteurs) ne sont pas obligés d'acheter ou de vendre. Ils n'exercent leur privilège que s'ils le souhaitent.
  • Par contre, les vendeurs d'options d'achat et les vendeurs d'options de vente peuvent êtreobligés d'acheter ou de vendre. Par conséquent, un vendeur pourra être obligé de tenir sa promesse d'achat ou de vente.

Ne vous inquiétez pas si tout cela vous semble confus - c'est un sujet complexe. Nous examinerons donc les options du point de vue des acheteurs. La vente d'une option est une opération plus complexe et peut se révéler beaucoup plus risquée. Pour le moment, sachez simplement qu'il y a deux parties à un contrat d'option.

La terminologie

Pour négocier des options, vous devez connaître la terminologie connexe.

Le prix auquel peut être achetée ou vendue une action sous-jacente s'appelle le prix de levée (ou prix d'exercice). Il s'agit du prix que doit dépasser (pour les options d'achat) ou au-dessous duquel doit baisser (pour les options de vente) le cours de l'action, avant la date d'échéance de l'option, pour que l'acheteur puisse réaliser un bénéfice s'il exerce son option. La date d'échéance, ou date d'expiration, correspond au troisième vendredi du mois d'échéance de l'option. Une option d'achat « juin 60 », par exemple, signifie que le prix de levée de l'option est de 60 $ et que cette dernière échoira le troisième vendredi du mois de juin.

Les options négociées sur un marché national d'options, comme le CBOE, sont dites cotées. Elles sont assorties d'un prix de levée et d'une échéance déterminés. Chaque option (on parle d'un contrat) cotée représente 100 actions de la société.

Dans le cas des options d'achat, l'option est dite en dedans (ou en jeu) quand le cours de l'action est supérieur au prix de levée. Une option de vente est en dedans si le cours de l'action est inférieur au prix de levée. Lorsqu'une option est en dedans, l'écart entre le prix de levée et le cours de l'action est appelé la valeur intrinsèque.

Le coût total (prix) d'une option s'appelle la prime. Ce prix est déterminé en fonction de plusieurs facteurs, tels que le cours de l'action, le prix de levée, le temps à courir jusqu'à l'échéance (valeur temps) et la volatilité. Le calcul de la prime d'une option, qui doit tenir compte de tous ces facteurs, est assez complexe et dépasse l'objectif de ce cours.

Voir aussi