Haut de la page
Toutes les notions

L'analyse technique

L'analyse technique est diamétralement opposée à l'analyse fondamentale, qui est la base de toutes les méthodes examinées jusqu'à maintenant dans le présent didacticiel. Les analystes techniques sélectionnent des actions en analysant les statistiques sur l'activité du marché, les prix et les volumes d'opération passés. Parfois appelés chartistes, les analystes techniques examinent les graphiques des prix et différents indicateurs pour en déduire le mouvement futur des cours boursiers.

Philosophie de l'analyse technique

Dans son ouvrage Charting Made Easy, l'analyse technique et gourou John Murphy introduit ses lecteurs à l'étude de l'analyse technique, en expliquant ses principes de base et ses outils. Voici comment il présente les théories qui sous-tendent l'analyse technique :

L'analyse graphique (aussi appelée analyse technique) est l'étude de l'évolution boursière à l'aide des graphiques des prix dans le but de prévoir la direction future des cours. La pierre d'assise de l'approche technique est la conviction que tous les facteurs qui influent sur le cours du marché - les données fondamentales, les événements politiques, les catastrophes naturelles et les facteurs psychologiques - sont rapidement escomptés par l'activité du marché. En d'autres mots, l'incidence de ces facteurs extérieurs se traduit rapidement par un mouvement quelconque des prix, à la baisse ou à la hausse.

Les hypothèses les plus importantes sur lesquelles tous les procédés de l'analyse technique sont basés se résument ainsi :

  1. Les prix tiennent déjà compte des informations pertinentes : ils « escomptent » celles-ci. Autrement dit, les marchés sont efficaces.
  2. Les prix évoluent selon des tendances.
  3. L'Histoire se répète.

Ce dont les analystes techniques ne se préoccupent pas

Les analystes techniques purs ne se soucient absolument pas de la valeur intrinsèque insaisissable d'une entreprise ou des autres facteurs qui préoccupent les analystes fondamentaux, comme l'équipe de direction, le modèle de gestion ou la concurrence. Ils s'intéressent aux tendances décelées dans les données antérieures, les graphiques et les indicateurs et ils font souvent beaucoup d'argent en négociant des actions d'entreprises dont ils ignorent presque tout.

L'analyse technique est-elle une stratégie à long terme?

La réponse à la question ci-dessus est un non catégorique. Les analystes techniques sont habituellement très actifs dans leurs opérations; ils conservent leurs actions pendant de courtes périodes de manière à tirer parti des fluctuations des prix, qu'elles soient à la hausse ou à la baisse. Ils peuvent aussi bien établir une position vendeur qu'une position acheteur sur un titre donné, en fonction de la direction que le cours doit suivre selon leurs calculs.

Si un titre n'évolue pas dans le sens prévu par l'analyste, il ne perd pas de temps à décider s'il doit ou non liquider sa position et donne un ordre de vente stop pour limiter ses pertes. Alors qu'un investisseur axé sur la valeur doit faire preuve de beaucoup de patience et attendre que le marché remédie à la sous-évaluation d'une entreprise, l'analyste technique doit être un négociateur très agile et savoir comment créer et liquider des positions rapidement.

Soutien et résistance

Le soutien et la résistance sont parmi les concepts les plus importants de l'analyse technique. Le soutien est le niveau à partir duquel les analystes techniques prévoient qu'un cours boursier commencera à augmenter, tandis que la résistance est le niveau auquel le cours commencera à décroître après avoir été à la hausse. Les opérations sont généralement effectuées quand le prix est autour de ces niveaux clés, car ceux-ci annoncent la nouvelle direction dans laquelle que le prix évoluera. Les analystes établissent une position acheteur, s'ils croient qu'un niveau de soutien a été atteint, ou créent une position vendeur, s'ils estiment que l'action a atteint un niveau de résistance.

Voici une illustration des niveaux de soutien et de résistance déterminés par l'analyse technique :

La sélection des actions à l'aide de l'analyse technique

Les analystes techniques disposent d'une boîte à outils très bien remplie. Ils peuvent littéralement consulter des centaines d'indicateurs et de formations graphiques pour déterminer les actions à sélectionner. Toutefois, il importe de souligner qu'aucun indicateur ou formation graphique n'est infaillible ou absolu; l'analyste technique doit les interpréter et ce processus est davantage subjectif que mathématique. Examinons brièvement deux des formules graphiques (de prix) les plus populaires auprès des analystes techniques.

Tasse et poignée

Cette formule haussière ressemble à une casserole se terminant par une poignée. Comme le cours de l'action devrait remonter à la fin de la poignée, les investisseurs peuvent faire beaucoup d'argent en achetant le titre à ce stade. Une autre raison expliquant la popularité de cette formule est qu'elle est facile à repérer.

Voici un excellent exemple de la formule tasse et poignée :

Tête et épaule

Cette formule ressemble... à une tête entre deux épaules. Les analystes techniques la considèrent habituellement comme une formule baissière.

Voici un très bon exemple de cette formule graphique particulière :

N'oubliez pas que ces deux exemples ne sont qu'un aperçu du vaste domaine constitué par l'analyse technique et ses méthodes. Un didacticiel sur la sélection des actions ne saurait être complet sans l'analyse technique, mais nous n'avons fait qu'effleurer le sujet ici.

Conclusion

L'analyse technique ne ressemble à aucune autre stratégie de sélection des actions : elle possède son propre ensemble de concepts et s'appuie sur une série de critères entièrement différents de ceux des stratégies reposant sur l'analyse fondamentale. Toutefois, indépendamment de son approche analytique, l'analyse technique exige de la discipline et du bon sens, comme toute autre stratégie.

Voir aussi