Haut de la page
Toutes les notions

Comment fonctionne la Bourse?

La majorité des actions sont négociées à la bourse, lieu où les acheteurs et les vendeurs se rencontrent pour convenir d'un prix. Certaines bourses sont des lieux concrets où les opérations se déroulent sur un parquet. Vous avez probablement déjà vu des images d'un parquet de la bourse, où des négociateurs lèvent nerveusement les bras en l'air, agitent la main, crient et échangent des signaux. L'autre type de bourse est virtuel; il est composé d'un réseau d'ordinateurs au sein duquel les opérations sont effectuées électroniquement.

La bourse a pour but de faciliter l'échange des valeurs mobilières entre les acheteurs et les vendeurs, réduisant ainsi les risques d'investissement. Imaginez comment il serait difficile de vendre des actions s'il fallait appeler tout le monde dans le voisinage pour trouver un acheteur. En fait, la bourse n'est rien de plus qu'un marché public super sophistiqué mettant en présence les vendeurs et les acheteurs.

Avant de poursuivre, il nous faut établir la distinction entre le marché « primaire » et le marché « secondaire ». Le marché primaire est l'endroit où les titres sont émis (au moyen d'un placement initial), tandis que le marché secondaire est le lieu où les investisseurs négocient les titres déjà émis, sans la participation des sociétés émettrices. Le marché secondaire est ce à quoi on se réfère quand on parle du « marché boursier ». Il importe de comprendre que la négociation des actions d'une entreprise n'implique pas directement cette entreprise.

La Bourse de New York

La bourse la plus prestigieuse du monde est celle de New York. Elle a été fondée il y a plus de 200 ans, en 1792, lorsque 24 courtiers et marchands de la ville de New York ont signé l'accord de Buttonwood. Présentement, la Bourse de New York est le marché de choix des grandes compagnies américaines comme General Electric, McDonald, Citigroup, Coca-Cola, Gillette et Wal-Mart.

Le parquet de la Bourse de New York

La Bourse de New York est une bourse du premier type, la majorité des opérations réunissant les négociateurs face à face sur le parquet. Les ordres sont envoyés par les maisons de courtage membres de la bourse et acheminés aux délégués en bourse, qui se rendent alors en un lieu précis du parquet où les actions sont négociées. À cet endroit, qu'on appelle le poste de négociation, se trouve une personne connue comme étant le « spécialiste », dont le travail consiste à regrouper les acheteurs et les vendeurs. Les prix sont déterminés aux enchères : le prix courant est le montant le plus élevé qu'un acheteur est prêt à payer et le prix le plus bas auquel quelqu'un est disposé à vendre. Une fois qu'une opération est conclue, les modalités sont transmises à la firme de courtage, qui en informe ensuite l'investisseur qui a passé l'ordre. Bien que l'opération nécessite un contact entre des humains, n'allez pas imaginer que la Bourse de New York est encore à l'âge de pierre; les ordinateurs jouent un rôle énorme dans le processus.

La NASDAQ

Le deuxième type de marché boursier est la bourse virtuelle, appelée marché hors cote, dont la NASDAQ est le représentant le plus connu. Les marchés hors cote n'ont pas de lieu de négociation central ou d'agents de parquet. La négociation est effectuée par l'entremise d'un réseau d'ordinateurs et de télécommunication reliant les courtiers. Auparavant, les plus grandes sociétés étaient inscrites seulement à la Bourse de New York, tandis que toutes les autres actions « de second ordre » étaient négociées aux autres bourses. Le boom technologique de la fin des années 1990 a changé tout cela; la NASDAQ accueille maintenant plusieurs grosses entreprises de technologie comme Microsoft, Cisco, Intel, Dell et Oracle. NASDAQ est donc devenue un concurrent sérieux de la Bourse de New York.
Site de la NASDAQ à Times Square.

Le site de la bourse Nasdaq dans Times Square

À la NASDAQ, les courtiers agissent comme des « mainteneurs de marché » à l'égard de différentes actions. Les mainteneurs de marché proposent continuellement des cours acheteurs et vendeurs, en respectant un pourcentage d'écart déterminé, pour les actions dont ils sont chargés de tenir le marché. Ils peuvent réunir directement des vendeurs et des acheteurs, mais, habituellement, ils conservent eux-mêmes une certaine quantité d'actions afin de répondre aux demandes des investisseurs.

Autres bourses

La troisième bourse américaine la plus importante est l'American Stock Exchange (AMEX). L'AMEX était dans le passé une solution de rechange à la Bourse de New York, mais ce rôle a été comblé depuis par le NASDAQ. En fait, la National Association of Securities Dealers (NASD), qui est le parrain de la NASDAQ, a acheté l'AMEX en 1998. Presque toutes les opérations effectuées à l'AMEX portent maintenant sur les actions à faible capitalisation et les instruments dérivés.
On trouve un grand nombre de bourses dans presque tous les pays du monde. Même si les marchés américains sont indubitablement les plus grands et les plus importants, ils ne représentent tout de même qu'une fraction des investissements totaux effectués autour du globe. Les deux autres centres financiers sont Londres, lieu de résidence de la Bourse de Londres, et Hong Kong, où se trouve la Bourse de Hong Kong.

La dernière organisation qu'il faut mentionner est l'OTCBB (over-the-counter bulletin board - babillard du marché hors cote). Techniquement, la NASDAQ est un marché hors cote, mais le terme renvoie couramment aux petites sociétés ouvertes qui ne remplissent pas les conditions d'admission à la cote des marchés réglementés, y compris la NASDAQ. L'OTCBB est le lieu de négociation des actions cotées en cents, parce qu'il est très peu réglementé. Les placements en actions de l'OTCBB sont donc très risqués.

Voir aussi

« Les marchés alternatifs »