Haut de la page
Toutes les notions

La stratégie des « Dogs of the Dow »

La stratégie de placement centrée sur les « Dogs of the Dow » a été popularisée par Michael Higgins dans son livre Beating the Dow. Sa simplicité est l'une de ses qualités les plus séduisantes. Les « Dogs of the Dow » sont les 10 sociétés dont le taux de dividende est le plus élevé parmi les 30 sociétés composant l'indice Dow Jones. Selon la stratégie des « Dogs of the Dow », l'investisseur remanie son portefeuille de manière à ce qu'il soit toujours également réparti entre chacun de ces 10 titres.

Cet investisseur doit généralement se défaire complètement de deux à quatre titres chaque année et les remplacer par d'autres. Les actions remplacées le sont habituellement parce que leur taux de dividende a diminué et qu'elles ne font plus partie des 10 premières ou, parfois, parce qu'elles ne font tout simplement plus partie de l'indice Dow Jones.

Cela peut-il être aussi simple?

Oui, cette stratégie est réellement aussi simple qu'elle le semble. À la fin de chaque année, vous réévaluez les 30 éléments du Dow Jones, vous déterminez les 10 actions dont le taux de dividende est le plus élevé et vous demandez à votre courtier de structurer votre portefeuille de manière à ce que la pondération des 10 titres soit la plus égale possible. Conservez ces 10 titres pendant une année civile, jusqu'au 1er janvier suivant, puis répétez le processus. Cette stratégie est à long terme et demande une longue période avant de produire des résultats. Étant donné que, certaines années, le Dow Jones a mieux fait que les « Dogs », les partisans de cette stratégie comptent sur les moyennes à long terme.

La prémisse

La prémisse de ce style de placement est que les retardataires du Dow Jones, qui sont les actions temporairement en défaveur, sont quand même des entreprises saines, car elles font encore partie de l'indice; par conséquent, il est sensé en théorie de conserver leurs actions. Une fois que ces entreprises se seront rétablies et que le marché les aura réévaluées correctement (comme vous l'espérez, du moins), vous pourrez les vendre et regarnir votre portefeuille avec les actions d'autres sociétés qui sont temporairement négligées. Les sociétés composant l'indice Dow Jones sont des entreprises traditionnellement très stables qui peuvent affronter n'importe quel recul du marché grâce à leur bilan solide et à de fortes données fondamentales. En outre, comme un comité remanie constamment les éléments du Dow Jones, vous pouvez être assuré que celui-ci est composé des titres d'entreprises fiables et solides.

Les chiffres le confirment

Comme mentionné plus tôt, l'un des grands attraits de la stratégie des « Dogs of the Dow » réside dans sa simplicité; les résultats obtenus sont son autre point fort. De 1957 à 2003, les « Dogs » ont surpassé le Dow Jones de 3 % environ, produisant en moyenne un taux de rendement de 14,3 % annuellement, alors que l'ensemble des titres composant le Dow Jones faisait 11 %. La performance de 1973 à 1996 est encore plus impressionnante, les « Dogs » enregistrant un taux de rendement annuel de 20,3 % comparativement à 15,8 % pour l'ensemble de l'indice.

Variantes de la stratégie des « Dogs of the Dow »

À cause de la simplicité de cette stratégie et de ses résultats, beaucoup ont essayé de la modifier pour la rendre encore plus simple et plus fructueuse. Ainsi est apparue la stratégie « Dow 5 », qui est centrée sur les cinq titres du Dow Jones dont le prix est le plus bas. Il y a aussi la stratégie « Dow 4 », basée sur les quatre actions les plus chères de la stratégie « Dow 5 ». Mentionnons finalement, la stratégie « Foolish 4 », rendue célèbre par The Motley Fool, qui consiste à choisir les mêmes actions que dans la  Dow 4 », mais en consacrant 40 % du portefeuille au titre le moins bien coté de ces quatre actions et 20 % aux trois autres.

Ces variantes de la stratégie « Dogs of the Dow » ont toutes été conçues à l'aide de tests rétrospectifs, c'est-à-dire des tests effectués sur les données passées. La probabilité que ces stratégies donnent de meilleurs résultats que les « Dogs of the Dow » ou l'indice Dow Jones dans l'avenir est très incertaine, mais les résultats des tests rétrospectifs sont très intéressants. Le tableau ci-dessous est basé sur les données de 1973 à 1996.

Portefeuille Stratégies Rendement moyen
Toutes les actions du Dow Jones (DJIA) Indice Dow Jones 15,80%
Les dix actions du Dow Jones présentant le meilleur rendement boursier Dogs 20,31%
Les cinq actions des Dogs se négociant au cours le plus bas Dow 5 23,40%
Les quatre actions des Dow 5 se négociant au cours le plus haut Dow 4 26,41%
Actions du Dow 4 : 40% de l'actif placé dans l'action au cours le plus bas et 20% dans chacune des trois autres Foolish 4 28,03%

Avant de nous quitter pour mettre une de ces stratégies à l'épreuve, considérez ce qui suit : intuitivement, la sélection des actions dont le taux de dividende est le plus élevé semble sensée, mais une sélection fondée uniquement sur le prix est inhabituelle. Le cours boursier est une donnée assez relative; une entreprise qui fractionne ses actions conserve la même valeur, même si son titre vaut désormais deux fois moins. Les variantes de la stratégie des « Dogs of the Dow » soulèvent davantage de questions qu'elles n'apportent de réponses.

Les « Dogs » ne sont pas infaillibles

Comme les autres stratégies que nous avons étudiées, la stratégie des « Dogs of the Dow » n'est pas infaillible. La théorie repose en grande partie sur l'hypothèse que la période allant du milieu du 20e siècle au début du 21e siècle se répétera à long terme. Si cette hypothèse est exacte, le taux de dividende des « Dogs » sera supérieur de 3 % à celui du Dow Jones, mais cela n'est aucunement garanti.

Conclusion

La stratégie des « Dogs of the Dow » est une méthode simple et efficace basée sur les résultats des 50 dernières années. Déterminez les 10 sociétés dont le taux de dividende est le plus élevé parmi les 30 sociétés composant l'indice Dow Jones, répartissez l'actif votre portefeuille également entre chacun de ces titres, rajustez votre portefeuille chaque année et vous pouvez vous attendre à surpasser de 3 % environ l'indice Dow Jones - à condition que l'histoire se répète.

Voir aussi

« Éloge de la simplicité »