Haut de la page
Toutes les notions

Rentes

Une option pour vos revenus de retraite

D'après la loi, vous pouvez conserver votre REER jusqu'à la fin de l'année civile où vous atteindrez l'âge de 71 ans. C'est au plus tard à cette date qu'il vous faudra le convertir en revenus de retraite. Plusieurs options s'offrent à vous : le FERR, la rente ou une combinaison des deux.

Le capital accumulé dans votre REER peut donc être utilisé, en tout ou en partie, pour l'achat d'une rente.

Le principe est simple : avec le capital dont vous disposez, vous achetez une rente auprès d'une institution financière. Cette rente vous sera versée de façon régulière. Pour acheter cette rente, vous pouvez utiliser non seulement le capital accumulé dans votre REER, mais aussi toute votre épargne non enregistrée, c'est-à-dire possédée hors REER.

Le montant de la rente est calculé principalement en fonction de :

  • la somme que vous consentirez pour l'acheter; plus cette somme sera importante, plus le montant de la rente sera élevé;
  • le taux d'intérêt en vigueur au moment de l'acquisition;
  • votre âge au moment de l'acquisition;
  • le nombre d'années garanties pendant lesquelles elle vous sera versée.

Stabilité du revenu

Pendant toute la durée de votre rente, le capital portera intérêt au taux en vigueur au moment de son acquisition; ce taux restera toujours le même. Ainsi, vous vous mettez à l'abri d'une chute de taux. Vous pouvez également vous protéger contre les effets néfastes de l'inflation en optant pour une formule d'indexation.

Le principal avantage de la rente est sa stabilité. Lorsque vous en faites l'acquisition, vous savez exactement quel sera le montant que vous recevrez. Dès lors, il devient facile pour vous de gérer votre budget.

Rente

  • Seule une compagnie d'assurance vie, telle Desjardins Sécurité Financière, peut vous consentir une rente.
  • Elle vous assure le versement de montants préétablis jusqu'à la fin de votre vie et, dans certains cas, de celle de votre conjoint.
  • Il est possible de garantir le versement de la rente pendant une période donnée; si vous décédez au cours de cette période, votre conjoint continuera de recevoir la rente jusqu'à la fin de la période garantie. En l'absence de conjoint survivant, les bénéficiaires désignés recevront un montant équivalant à la valeur actualisée des versements pour la durée restante.
  • Le contrat peut inclure une clause de réversibilité au conjoint, afin que, au lendemain de votre décès, les versements se poursuivent, en tout ou en partie, au bénéfice de votre conjoint, et ce, sa vie durant.