Haut de la page
Toutes les notions

Les différents types d'actions

Les deux principaux types d'actions sont les actions ordinaires et les actions privilégiées.

Les actions ordinaires

Les actions ordinaires sont, eh bien, ordinaires. Lorsqu'on parle d'actions, c'est généralement à ce type d'actions qu'on fait référence. En fait, la majorité des actions émises le sont sous cette forme. Nous avons examiné les caractéristiques essentielles des actions ordinaires dans la dernière section. Les actions ordinaires sont des titres de propriété de l'entreprise et donnent droit à une partie des profits (les dividendes). Les investisseurs détiennent un vote par action pour élire les membres du conseil d'administration, qui surveille les grandes décisions prises par la direction.

À long terme, les actions ordinaires procurent un rendement plus élevé que la plupart des autres instruments, à cause de la croissance du capital. Ce rendement supérieur a un coût, les actions ordinaires comportant un risque plus élevé. Si la société fait faillite et qu'elle est liquidée, les détenteurs d'actions ordinaires ne recevront pas d'argent avant que les créditeurs, les détenteurs d'obligations et les détenteurs d'actions privilégiées aient été remboursés.

Les actions privilégiées

Les actions privilégiées donnent un certain droit de propriété sur l'entreprise, mais ne procurent habituellement pas les mêmes droits de vote. (Cela varie selon l'entreprise.) Les détenteurs d'actions privilégiées jouissent généralement d'un dividende fixe garanti à perpétuité. Cela les distingue des détenteurs d'actions ordinaires, dont le dividende est variable et n'est jamais garanti. Un autre avantage est que, en cas de liquidation, les détenteurs d'actions privilégiées sont remboursés avant les détenteurs d'actions ordinaires (mais eux aussi après les détenteurs de créance). Les actions privilégiées peuvent également être rachetables; la société a alors la possibilité de racheter les titres aux actionnaires à tout moment et pour n'importe quelle raison (habituellement contre une prime).

Certaines personnes considèrent que les actions privilégiées sont davantage des titres de créance que des titres de participation. Une bonne façon de trancher ce débat est de les voir comme des instruments intermédiaires entre les obligations et les actions ordinaires. (Si vous ignorez en quoi les obligations consistent, consultez notre tutoriel à ce sujet.)

Les différentes catégories d'actions

Même si les actions ordinaires et les actions privilégiées sont les deux principales formes d'actions, les sociétés peuvent, si elles le souhaitent, définir leurs propres catégories d'actions. Le plus souvent, une telle mesure vise à restreindre les droits de vote à un certain groupe; les différentes catégories d'actions comportent alors différents droits de vote. Par exemple, une catégorie d'actions procure à un certain groupe d'actionnaires dix votes par action, tandis qu'une deuxième catégorie émise pour la majorité des actionnaires donne droit à un vote par action.

Lorsqu'un titre comporte plus d'une catégorie, ces catégories sont traditionnellement désignées catégorie A et catégorie B. Berkshire Hathaway (téléscripteur : BRK), l'entreprise de Warren Buffett (l'un des plus grands investisseurs de tous les temps), possède deux catégories d'actions. Les différents types d'actions sont indiqués par une lettre qui suit le symbole du téléscripteur : " BRKa, BRKb " ou " BRK.A, BRK.B ".