Haut de la page
Toutes les notions

Les pensions sur titres

Les pensions sur titres sont aussi appelées conventions de rachat. Elles sont utilisées par les personnes qui négocient des titres d'État dans le but d'emprunter des fonds à un jour. Un courtier, ou un autre intervenant détenant des titres d'État (habituellement des bons du Trésor), vend les titres à un prêteur et convient de les lui racheter à une date et à un prix convenus à l'avance. L'échéance est habituellement très rapprochée. Elle varie normalement de 1 à 30 jours, mais peut aller au-delà. Compte tenu de cette courte échéance et de la garantie du gouvernement, les prêteurs courent très peu de risques.

Ces instruments sont très prisés, car ils peuvent virtuellement éliminer les problèmes de solvabilité. Malheureusement, le nombre significatif de pertes causées par des courtiers frauduleux au fil des années suggère que les prêteurs n'examinent pas toujours leur garantie avec suffisamment d'attention.

Il existe plusieurs variantes des pensions sur titres :

Prise en pension de titres
c'est l'inverse d'une pension sur titres. Un courtier achète des titres d'État à un investisseur et les lui revend ultérieurement à un prix plus élevé.
Pension sur titres à terme
le principe est le même que celui d'une pension sur titre, mais l'échéance est supérieure à 30 jours.