Haut de la page
Toutes les notions

Utilisation de la moyenne mobile

L'un des indicateurs les plus faciles à comprendre, la moyenne mobile, indique la valeur moyenne du cours d'un titre pendant une période donnée. Pour déterminer la moyenne mobile sur 50 jours, on additionne les cours de clôture (pas toujours, cependant, comme nous l'expliquerons plus loin) des 50 derniers jours, puis on divise par 50. Comme les prix changent constamment, la moyenne mobile change également. Soulignons qu'on utilise très souvent les moyennes mobiles en comparaison ou conjointement avec d'autres indicateurs comme la convergence/divergence des moyennes mobiles et la moyenne mobile exponentielle.

Les moyennes mobiles les plus fréquemment employées sont celles portant sur 20, 30, 50, 100 et 200 jours. Chaque moyenne mobile fournit une interprétation différente de l'évolution future d'un titre; il n'y a pas de période de calcul privilégiée. Plus la période considérée est longue, moins la moyenne mobile est sensible aux variations quotidiennes du cours. Les moyennes mobiles servent à mettre en lumière la direction d'une tendance et à aplanir les fluctuations de prix et de volume (le « bruit ») qui peuvent embrouiller l'interprétation.

Voici un exemple visuel basé sur le cours du titre d'AT&T :

Moyenne mobile - Analyse technique Ce graphique a été fourni par Barchart.com

Notez qu'en septembre, le cours descend bien au-dessous de la moyenne sur 50 jours (la ligne verte). À partir de ce moment, la tendance est régulièrement à la baisse, sans écart notable, jusqu'à la fin de décembre, où le cours passe au dessus de la moyenne sur 50 jours et poursuit sa progression pendant plusieurs semaines.

Lorsqu'un cours boursier glisse sous sa moyenne mobile, c'est généralement mauvais signe, car cela signifie que le titre amorce une tendance à la baisse. Le contraire est également vrai pour les actions dont le cours dépasse la moyenne mobile.