Haut de la page
Toutes les notions

L'analyse technique - graphiques populaires

Beaucoup de personnes croient que l'histoire se répète. Les formules graphiques dont l'efficacité a été éprouvée dans le cas de sociétés reconnues sont largement utilisées par les analystes techniques. Examinons quelques exemples :

  • Tasse et poignée - Cette formule graphique repérable sur un graphique à barres peut s'étendre sur une période aussi courte que 7 semaines ou aussi longue que 65 semaines. La tasse en question est une courbe en forme de U, qui se termine par une poignée légèrement inclinée vers le bas. Le côté droit de la figure est caractérisé par un volume des opérations faible. Au fur et à mesure que le cours se rapproche du sommet antérieur, l'action est soumise à une pression à la vente de la part des investisseurs qui ont acquis le titre quand le cours était à son sommet ou presque. À cause de cette pression, le cours fluctue à l'intérieur d'une fourchette étroite marquée une tendance à la baisse, pendant une période de 4 jours à 4 semaines, puis il se redresse.

    La figure ressemble à une casserole terminée par une poignée. Les investisseurs ont fait beaucoup d'argent avec cette formule, qui est l'une des plus faciles à repérer.

  • Tête et épaules - Formation graphique qui ressemble à un « M » et à l'intérieur de laquelle le cours du marché :
    • atteint un sommet et recule, puis
    • grimpe à un sommet supérieur au précédent et redescend, puis
    • augmente de nouveau, mais pas aussi haut qu'au deuxième sommet, et diminue de nouveau.

    Le premier et le troisième sommets sont les épaules et le deuxième sommet forme la tête. Cette figure est considérée comme un très bon indicateur d'un mouvement à la baisse.

  • Double plancher - La formule double plancher ressemble à un « W »; elle se produit quand le cours descend deux fois à un niveau de prix semblable en quelques semaines ou quelques mois. Vous devriez achetez le titre quand le cours franchit le point le plus élevé de la poignée. Dans une formule parfaite de ce type, la deuxième baisse est habituellement un peu plus forte que la première, ce qui provoque la débandade parmi les investisseurs nerveux. Le point au milieu du « W » ne doit pas constituer un nouveau sommet. Cette formule est un très bon indicateur d'un mouvement haussier.

    L'idée est que, après deux chutes de prix, les investisseurs peureux auront déserté le marché et que seuls les investisseurs à long terme persévéreront.