Haut de la page
Toutes les notions

La méthode CANSLIM

CANSLIM est une stratégie de sélection, d'achat et de vente d'actions ordinaires. Élaborée par William O'Neil, le co-fondateur de Investor's Business Daily, elle est décrite dans son ouvrage How to Make Money in Stocks, dont la lecture est fortement recommandée.

Cet acronyme ressemble au nom d'un organisme gouvernemental ennuyeux, mais il désigne en fait une stratégie de placement très fructueuse. Ce qui distingue CANSLIM, c'est l'attention portée à des facteurs tangibles, comme les bénéfice, et intangibles, comme la solidité générale et les idées de l'entreprise. L'argument le plus fort en faveur de cette stratégie est la quantité innombrable de cas confirmant son efficacité : les entreprises qui, au cours de la dernière moitié du 20e siècle, après avoir rempli les critères de CANSLIM, ont vu le cours de leur titre augmenter considérablement. Dans la présente section, nous examinerons chacun des sept éléments du système CANSLIM. (Comme il s'agit d'une abréviation anglaise, nous avons fait suivre la traduction entre parenthèses.)

C = Current Earnings (bénéfice courant)

O'Neil souligne qu'il est important de choisir des titres dont le bénéfice par action (BPA) lors du trimestre le plus récent est supérieur au BPA du même trimestre de l'année précédente. Par exemple, le BPA déclaré d'une entreprise pour le trimestre d'avril à juin doit avoir augmenté par rapport au BPA obtenu à la même période l'année dernière.

Quel taux de croissance?

Bien que le pourcentage de croissance que le BPA devrait atteindre soit sujet à débat, il ne devrait pas être de moins de 18-20 %, selon le système CANSLIM. O'Neil a constaté que de 1953 à 1993, après une hausse d'au moins 70 % du bénéfice trimestriel, les trois quarts des 500 actions les plus performantes aux États-Unis avaient enregistré une hausse majeure de leur prix. Pour l'autre quart de ces titres, l'augmentation du prix s'était produite dans les deux trimestres suivants la hausse du bénéfice. Il semble donc que toutes les actions à rendement élevé aient eu une croissance exceptionnelle d'un trimestre à un autre. Même si le taux de 18-20 % est une approximation, la croissance atteint habituellement 50 % et plus pour les investisseurs qui réalisent des gains vraiment spectaculaires.

On doit examiner minutieusement les bénéfices

O'Neil soutient avec vigueur que les investisseurs devraient apprendre à reconnaître les chiffres de qualité médiocre, c'est-à-dire, les chiffres qui ne donnent pas une image fidèle de la performance d'une société. En effet, les entreprises peuvent tenter de manipuler les bénéfices; le système CANSLIM préconise que les investisseurs creusent en profondeur et aillent au-delà des données superficielles que les sociétés mettent souvent de l'avant à titre de bénéfices.

Après avoir vérifié que les bénéfices d'une entreprise sont d'assez bonne qualité, O'Neil suggère d'examiner les autres entreprises du même secteur d'activité. Si la croissance des bénéfices est solide dans ce secteur, cela confirme que le secteur est florissant et que l'entreprise est prête à effectuer une percée.

A = Annual Earnings (bénéfice annuel)

Le système CANSLIM accorde également de l'importance à la croissance du bénéfice annuel : une société devrait avoir enregistré une croissance annuelle (BPA annuel) solide au cours de chacune des cinq dernières années.

Quel taux de croissance du bénéfice annuel?

Il est important que l'investisseur qui applique la méthode CANSLIM en vienne, comme l'investisseur axé sur la valeur, à considérer le placement comme l'achat d'une partie d'une entreprise faisant de lui un des propriétaires. Cette façon de voir explique pourquoi on choisira des sociétés dont le bénéfice croît au rythme de 25 à 50 % par année. Comme l'écrit O'Neil, " qui voudrait être propriétaire d'un établissement dont la croissance est nulle? "

Wal-Mart?

O'Neil cite Wal-Mart comme exemple d'une entreprise dont la croissance annuelle élevée a été suivie d'une forte hausse du prix de l'action. De 1977 à 1990, la croissance du bénéfice annuel de Wal-Mart a atteint 43 % en moyenne. Le graphique ci-dessous illustre le succès de Wal-Mart après sa remarquable période de croissance annuelle .

Brève récapitulation

Les deux premiers volets du système CANSLIM sont des étapes plutôt logiques qui sont basées sur l'analyse quantitative. Le repérage des entreprises dont les bénéfices trimestriels et annuels sont solides constitue un bon point de départ du processus de sélection des actions. Toutefois, et c'est là la beauté de ce système, il reste cinq critères à remplir avant que les actions soient sélectionnées.

N = New (nouveau)

Le troisième critère d'O'Neil est que l'entreprise doit avoir connu un changement récemment, ce qui est souvent nécessaire pour devenir prospère. Qu'il s'agisse d'une nouvelle équipe de direction, d'un nouveau produit, d'un nouveau marché ou d'un nouveau sommet du cours boursier, O'Neil a découvert que 95 % des sociétés étudiées avaient expérimenté une nouveauté.

McDonald

Un exemple parfait de la manière dont la nouveauté engendre le succès se trouve dans l'histoire de McDonald. Après avoir introduit ses nouvelles franchises de restauration rapide, McDonald a obtenu, de 1967 à 1971, une croissance de 1100 % en quatre ans! Ce n'est que l'un des nombreux exemples fascinants d'entreprises qui, en se lançant dans une nouvelle activité ou en faisant une nouvelle acquisition, ont réalisé de grands choses, tout en récompensant leurs actionnaires dans la foulée.

Nouveau sommet du cours boursier

O'Neil souligne à quel point il est humain de se tenir à l'écart des actions dont le prix a atteint un nouveau sommet : les gens craignent souvent que le titre de l'entreprise ne puisse que redescendre. En recourant à des données historiques irréfutables, O'Neil démontre cependant que les actions qui viennent d'atteindre un nouveau sommet poursuivent souvent sur leur lancée et répètent l'exploit.

S = Supply and Demand (offre et demande)

Le quatrième critère du système CANSLIM est l'offre et la demande, c'est-à-dire, la loi qui régit toutes les activités du marché.

L'analyse de l'offre et de la demande selon la méthode CANSLIM amène à la conclusion que, toute choses étant égales par ailleurs, il est plus facile pour une petite entreprise, dont le nombre d'actions en circulation est plus réduit, d'enregistrer des gains substantiels. Le raisonnement sous-jacent est qu'une société à forte capitalisation a besoin d'une demande beaucoup plus forte qu'une société à faible capitalisation pour réaliser les mêmes gains.

O'Neil examine ce phénomène plus en détail et explique que, en raison d'un manque de liquidité, les grands investisseurs institutionnels limitent leurs achats aux actions des sociétés à forte capitalisation de premier ordre, ce qui leur donne un désavantage sérieux dont les petits investisseurs peuvent tirer parti. À cause de la loi de l'offre et de la demande, les opérations importantes que les investisseurs institutionnels effectuent peuvent nuire involontairement au prix de l'action, particulièrement si la capitalisation boursière est petite. Comme les petits investisseurs détiennent des quantités d'actions relativement faibles, ils peuvent acheter et vendre le titre d'une entreprise sans pousser le prix dans une direction défavorable.

Dans son étude, O'Neil a découvert que 95 % des entreprises dont les cours avaient enregistré les gains les plus élevés comptaient moins de 25 millions d'actions en circulation au moment où le gain avait été réalisé.

L = Leader or Laggard (chef de file ou retardataire)

Dans ce volet de l'analyse CANSLIM, la distinction entre les chefs de file et les retardataires du marché revêt une importance clé. On trouve toujours dans chaque secteur d'activité des entreprises de tête, qui procurent des gains substantiels à leurs actionnaires, et des entreprises tirant de la queue, dont le rendement est au mieux médiocre. L'idée est de séparer les champions des prétendants.

Force relative du cours boursier

La force relative du prix d'un titre varie de 1 à 99; lorsque l'indice d'un titre est de 75, par exemple, cela signifie qu'il a offert un rendement plus élevé que 75 % des autres actions dans le même groupe de marché, pendant une période donnée. Selon le système CANSLIM, la force relative du prix d'un titre doit être d'au moins 70. O'Neil indique toutefois que les actions ayant une force relative de l'ordre de 80 à 90 sont plus susceptibles de réaliser des gains élevés.

La sympathie à l'égard des retardataires

Quand vous sélectionnez des actions, faites abstraction de vos sentiments. Si une entreprise semble avoir le même produit et le même modèle de gestion qu'une autre de son secteur d'activité, n'y investissez pas votre argent simplement parce que son titre est bon marché ou qu'elle attire votre sympathie. Les actions qui sont bon marché le sont pour une raison, habituellement parce qu'elles sont des retardataires. Même si vous payez plus cher les actions d'un chef de file du marché, cela vous rapportera plus en fin de compte.

I = Institutional Sponsorship (parrainage institutionnel)

CANSLIM reconnaît l'importance du parrainage institutionnel des entreprises. Essentiellement, ce critère se fonde sur l'idée que, si une entreprise est dépourvue de parrainage institutionnel, cela signifie qu'aucun des milliers de gestionnaires de portefeuilles institutionnels qui existent ne l'a choisie. Selon le système CANSLIM, pour que le titre d'une entreprise soit retenu, celle-ci doit compter de 3 à 10 propriétaires institutionnels.

Soyez cependant prudent si un pourcentage très élevé des actions est détenu par des institutions. CANSLIM tient compte du fait que la mainmise des institutions sur une société peut être trop forte; lorsque c'est le cas, il est trop tard pour investir dans cette entreprise. En effet, si la propriété institutionnelle est trop importante, n'importe quelle mauvaise nouvelle risque de déclencher une cascade de liquidations.

O'Neil examine également tous les facteurs à considérer pour déterminer si la propriété institutionnelle est de qualité élevée. Même si les institutions ont la réputation d'investir intelligemment, certaines sont plus intelligentes que d'autres.

M = Market Direction (direction du marché)

Le critère final de CANSLIM est la direction du marché. Lorsqu'on sélectionne des actions, il est important de déterminer à quel type de marché on a affaire, s'il est baissier ou haussier. Bien qu'O'Neil ne soit pas un adepte des placements en synchronie avec le marché, il soutient que, si les investisseurs ne tiennent pas compte de la direction du marché, ils risquent d'aller à l'encontre de la tendance et de compromettre leurs gains ou même de subir des pertes importantes.

Prix et volumes quotidiens

Selon la méthode CANSLIM, le meilleur moyen de suivre la conjoncture est de surveiller les volumes d'opération et les mouvements quotidiens des marchés. Ce volet de CANSLIM peut nécessiter l'utilisation de certains outils de l'analyse technique, qui sont conçus pour aider les investisseurs/négociateurs à discerner les tendances.

Conclusion

Récapitulons les sept critères de CANSLIM :

  1. Bénéfice par action du trimestre courant - Le bénéfice doit avoir progressé d'au moins 18-20 %.
  2. Bénéfices par action annuels - Ces chiffres devraient indiquer une croissance importante au cours des cinq dernières années.
  3. Nouveautés - Achetez des titres d'entreprises ayant de nouveaux produits ou une nouvelle direction ou dont le secteur d'activité a connu des changements notables. De manière plus importante, achetez des titres lorsque leur prix commence à atteindre un nouveau sommet. Oubliez les actions bon marché : elles le sont pour une bonne raison.
  4. Actions en circulation - Leur nombre devrait être limité et raisonnable. Les investisseurs axés sur CANSLIM ne recherchent pas des sociétés établies à forte capitalisation.
  5. Chefs de file - Achetez les chefs de file du marché et évitez les retardataires.
  6. Parrainage institutionnel- Acheter les actions des entreprises comptant au moins, parmi leurs actionnaires, quelques parrains institutionnels dont le rendement récent est supérieur à la moyenne.
  7. Marché général - Comme c'est le marché qui déterminera si vous réaliserez un gain ou subirez une perte, apprenez comment reconnaître la direction générale du marché et interprétez les indices globaux (changement de prix et de volume) ainsi que l'action des leaders du marché.

Le système CANSLIM est une excellente approche, car il fournit des lignes directrices solides, qui réduisent au minimum l'intervention de la subjectivité. Sa plus grande qualité est d'intégrer les tactiques de presque toutes les principales stratégies de placement. Considérez-le comme une combinaison des méthodes de placement axé sur la croissance, axé sur la valeur et basé sur les données fondamentales, avec une touche d'analyse technique.

N'oubliez pas qu'il ne s'agit que d'une introduction à la stratégie CANSLIM. Le présent aperçu couvre seulement une fraction des informations précieuses contenues dans l'ouvrage d'O'Neil, How to Make Money in Stocks. Nous vous recommandons de lire ce livre pour comprendre parfaitement les concepts à la base du système CANSLIM.