Haut de la page
Toutes les notions

Comment fonctionnent les FNB?

Le fonctionnement des fonds négociés en Bourse est différent de celui des fonds communs traditionnels. L'élément clé a trait à la vente et à l'achat des parts. Ainsi, lorsque les porteurs de parts vendent ou achètent des parts, ils interagissent entre eux sur le parquet de Bourse comme s'ils négociaient une action. Il s'agit de l'une des différences les plus importantes entre les FNB et les fonds communs traditionnels.

Le mécanisme de création et de rachat des FNB.

Les FNB offrent les avantages des fond indiciels et des actions grâce au mécanisme de création et de rachat des parts sur le marché - plus précisément au moyen d'une opération « en nature » effectuée par des courtiers désignés, des teneurs de marché ou des preneurs fermes, et non des porteurs de parts des fonds. Lorsque les courtiers désignés veulent souscrire des parts du iShares CDN LargeCap 60 Index Fund (XIU), par exemple, ils regroupent les titres qui composent l'indice S&P/TSX 60 suivant exactement la même pondération (en les achetant sur le marché ou à partir de leur inventaire) et ils les remettent au fonds. Ensuite, en échange des titres, le fonds donne de ses parts aux courtiers désignés. Le processus inverse est enclenché lorsque les courtiers désignés procèdent à un rachat.

Grâce au mécanisme de création et de rachat des FNB, vous bénéficiez de la corrélation étroite entre le fonds et son indice de référence qui est propre aux fonds communs de placement ainsi que de la liquidité et de la transparence des titres cotés en Bourse. Voici quelques-uns des avantages de ce mécanisme de création et de rachat « en nature » :

  • Le mécanisme fait en sorte que le cours des parts des FNB correspond à toute fin pratique à la valeur des titres sous-jacents.
  • Le mécanisme engendre une offre potentielle illimitée de parts des FNB ainsi que la possibilité de créer de nouvelles parts d'un FNB, ce qui explique le degré de liquidité élevé des parts des FNB.
  • Le mécanisme réduit la probabilité que les fonds versent des distributions imposables aux porteurs de parts à la suite de rachats au comptant de parts.
  • Le mécanisme minimise les coûts d'opérations en éliminant l'essentiel des fonctions de transfert des fonds communs de placement.

À titre de comparaison, décrivons maintenant le mécanisme de création et de rachat de parts des fonds communs traditionnels. Les porteurs de parts d'un fonds commun de placement interagissent directement avec le fonds, car ils échangent des parts contre du comptant ou vice-versa. Le fonds peut donc utiliser les sommes ainsi recueillies pour acheter des titres ou, inversement, il peut vendre des titres pour financer les rachats de parts. Lorsqu'ils achètent des parts du fonds commun, les porteurs de parts reçoivent la valeur nette établie à la fin de la journée.

Cette interaction entre les sociétés de placement et les investisseurs a des répercussions importantes sur le porteur de parts. Premièrement, puisque le gestionnaire achète et vend des titres pour gérer ses liquidités, il engage inévitablement des coûts d'opération. Aussi, ces coûts étant déduits de la valeur des éléments sous-jacents du fonds, ils sont en fin de compte pris en charge par tous les porteurs de parts. Deuxièmement, les opérations effectuées pour gérer les liquidités peuvent entraîner des gains en capital et ces gains sont partagés parmi tous les porteurs de parts lorsque les distributions sont versées à la fin de l'année.

Source: « Barclays Global Investors Canada Limited ». Matériel utilisé avec permission et adapté par Desjardins Courtage en ligne.