Haut de la page
Toutes les notions

Les haussiers, les baissiers et les autres curiosités du marché

À Wall Street, les haussiers et les baissiers s'opposent constamment. Si vous n'avez pas encore entendu ces termes, vous en aurez certainement l'occasion quand vous commencerez à effectuer des placements.

Les haussiers (bulls)

Lorsque le marché est haussier, l'économie va bien, les gens trouvent de l'emploi, le PIB est à la hausse et les cours boursiers augmentent. Tout marche sur des roulettes! La sélection des actions dans ce contexte est plus facile, car tous les titres sont à la hausse. Les marchés haussiers ne durent cependant pas éternellement et conduisent parfois à des situations dangereuses, si les actions deviennent surévaluées. Lorsqu'un investisseur est optimiste et qu'il croit que les cours vont augmenter, on dit qu'il est «  haussier » et que ses prévisions sont « haussières ».

Les baissiers (bears)

Lorsque le marché est baissier, l'économie val mal, la récession menace et les prix des actions reculent. Les marchés baissiers compliquent la vie des investisseurs qui cherchent des actions profitables. Une solution à ce problème est de profiter de ce que les actions sont à la baisse pour faire de l'argent grâce à une technique appelée vente à découvert. Une autre stratégie consiste à attendre sur la touche, jusqu'à ce que le marché baissier vous semble tirer à sa fin, et à commencer à acheter des actions seulement quand vous prévoyez que le marché deviendra haussier. Lorsqu'un investisseur est pessimiste et qu'il croit que les cours vont diminuer, on dit qu'il est « baissier » et que ses prévisions sont « baissières ».

Autres curiosités du marché : les froussards (chickens) et les casse-cou (pigs)

Les froussards ont peur de perdre le moindre sou. Comme leur peur est plus grande que leur besoin de faire des profits, ils se tournent exclusivement vers les titres du marché monétaire ou délaissent les marchés. Même s'il est vrai que vous ne devriez jamais effectuer un placement qui vous empêche de dormir, vous êtes également assuré de n'obtenir aucun rendement si vous évitez complètement le marché et que vous ne prenez aucun risque.
Les casse-cou sont des investisseurs qui tolèrent les risques élevés et qui cherchent à réaliser un gros coup en peu de temps. Ils achètent en fonction des tuyaux mirobolants qu'ils ont reçus et investissent dans des entreprises sans faire preuve de diligence raisonnable. Ils deviennent impatients, avides et émotifs au sujet de leurs placements et ils sont attirés par les valeurs à risque élevé, mais ils ne consacrent pas le temps et l'argent nécessaires pour connaître ces instruments de placement. Les négociateurs professionnels adorent les casse-cou, car c'est souvent grâce à leurs pertes que les haussiers et les baissiers peuvent encaisser des profits.

Quelle sorte d'investisseur êtes-vous?

Les investisseurs ont le choix entre un grand nombre de styles et de stratégies de placement différents. Même si les haussiers et les baissiers sont constamment opposés, ils peuvent tous les deux faire de l'argent en tirant parti des changements cycliques du marché. Même les froussards obtiennent un certain rendement, quoique limité. Le seul perdant dans ce groupe est le casse-cou.
Assurez-vous de ne pas entrer sur le marché avant d'être prêt. Soyez prudent et n'effectuez jamais un placement que vous ne comprenez pas. Avant de faire le saut sans avoir acquis les connaissances nécessaires, réfléchissez à ce vieux dicton :

Les haussiers font de l'argent, les baissiers aussi, mais les casse-cou se cassent le cou!