Haut de la page
Tous les articles

Titres à privilégier

CAE inc.

Benoit Poirier, CFA, MBA, analyste

  • La société est bien positionnée pour profiter de la robustesse des données fondamentales dans les marchés civil et militaire, qui tient de la pénurie de pilotes et de l'accroissement des dépenses militaires à l'échelle mondiale.
  • En plus des récentes transactions annoncées avec ses partenaires en Asie, il existe d'autres occasions à saisir dans le domaine des services de formation.
  • L'activité récente en matière d'opérations de fusion et d'acquisition dans le secteur de l'aéronautique et de la défense (notamment l'acquisition de Rockwell Collins par United Technologies) apporte une lecture positive en soutien de notre position favorable à l'égard de CAE.

CAE est un chef de file mondial en formation dans les domaines de l'aviation civile, de la défense et sécurité, et de la santé. La société profite d'une présence bien établie à l'échelle mondiale, avec plus de 8 500 employés, 160 emplacements et centres de formation dans plus de 35 pays. Sa clientèle est diversifiée et génère une proportion élevée de revenus récurrents (60 % en services, 40 % en produits; 36 % en provenance des États-Unis, 28 % de l'Europe et 36 % d'autres marchés, dont le Canada; en fonction des revenus réalisés durant l'exercice financier 2017 (EF17)).

Les taux d'utilisation talonnent les records établis, si bien que les perspectives continuent d'être solides pour l'aviation civile (qui représente 58 % des revenus de l'EF17). On s'attend d'ailleurs à ce que cette tendance se poursuive en raison de la vigueur du trafic aérien commercial, de l'activité accrue dans le secteur des avions d'affaires et de la pénurie de pilotes (environ 255 000 nouveaux pilotes de ligne seront nécessaires au cours des 10 prochaines années).

Soutenus par une recrudescence des dépenses en défense dans les grands marchés (Canada, États-Unis et pays membres de l'OTAN) et la tendance vers l'impartition des services de formation, les paramètres fondamentaux de l'industrie de la défense (38 % des revenus de l'EF17) s'avèrent également solides. Plus précisément, nous croyons que CAE s'avère bien positionnée pour capitaliser sur l'éventuel remplacement de 88 combattants à réaction canadiens et de 15 navires de combat de surface canadiens au cours des prochaines années.

En ce qui a trait au secteur Santé, la direction continue de noter des résultats positifs émanant de sa récente plateforme (Juno) conçue pour les programmes de soins infirmiers qui, selon nous, connaîtra des jours meilleurs sachant que cette plateforme mise sur le plus important segment au sein du marché de la formation en soins de santé, les programmes de soins infirmiers. En outre, nous estimons que les récents partenariats conclus entre CAE et deux organisations scientifiques de renom aux États-Unis contribueront à rehausser la reconnaissance de ses produits, ce qui devrait se traduire par la signature de contrats de services auprès d'autres organisations médicales. Il nous est donné de penser que CAE pourrait doubler la taille de son secteur Santé au cours des cinq prochaines années et générer des marges comparables à celles de ses autres divisions.

Également, nous nous attendons à ce que la transformation de son portefeuille de coentreprises avec des compagnies aériennes permette de dégager de la valeur pour les actionnaires. CAE a récemment fait l'annonce de la vente de sa participation dans la coentreprise avec China Southern Airlines (qui comprenait une entente d'exclusivité) pour la somme de 96 M$ US. CAE continuera de fournir des services de formation à China Southern, mais il lui sera désormais possible d'étendre la portée de ses activités dans le marché en Asie. La société s'est déjà mise à l'oeuvre en vue de négocier de nouveaux partenariats d'affaires. Elle vient d'ailleurs de signer une entente avec Singapour Airlines pour la formation de pilotes ainsi que d'acquérir la participation résiduelle dans la coentreprise avec AirAsia. Il nous est donné de penser que le déploiement de capital par CAE ailleurs dans le monde est susceptible de mener à de multiples occasions de services de formation.

Notre cours cible de 27 $ CA repose sur la moyenne obtenue de trois méthodes d'évaluation. Selon nous, l'évaluation de CAE est attrayante, puisque son action se négocie en bourse selon un multiple Valeur d'entreprise(VE)/BAIIA de 10,6x (sur la base des prévisions consensuelles pour l'EF19), soit bien en deçà de la moyenne de 14,3x affichée par les cinq grands comparables aux États-Unis. Si l'on suppose un rachat d'actions à hauteur de 550 M$ CA et un multiple VE/BAIIA de 13,5x en fonction de nos prévisions pour l'EF20, nous obtenons une valeur de l'ordre de 36 $ CA pour l'action de CAE, ce qui représente un accroissement considérable par rapport au cours actuel.

WPT Industrial Real Estate Investment Trust

Michael Markidis, CFA, analyste

  • Société de placement immobilier axée sur la détention d'immeubles industriels américains de première qualité et bien situés, qui répondent aux exigences des entreprises de commerce électronique, de distribution et de services logistiques.
  • Bassin de locataires composé d'entreprises du palmarès Fortune 500 ayant une cote de crédit élevée – quelque 40 % des immeubles au portefeuille sont occupés par des sociétés parmi les 10 premières au classement, dont General Mills, Unilever, Zulily, Radial (eBay) et Amazon.
  • Revenus attrayants de source américaine (distributions versées en dollars américains, rendement en espèces d'environ 6 %).

WPT est une société de placement immobilier (SPI) œuvrant exclusivement dans le secteur des immeubles industriels. À cet égard, WPT offre aux investisseurs une occasion de placement dans un portefeuille croissant d'immeubles industriels de qualité institutionnelle situés aux États-Unis. Le portefeuille de WPT se compose de 52 immeubles de type centre de distribution (et un immeuble de bureaux) représentant une superficie locative globale de quelque 17,6 millions de pieds carrés. Ces immeubles sont principalement situés dans les régions du Midwest et du sud des États-Unis, tandis que la société a récemment amorcé une expansion sur la côte ouest des États-Unis.

Notre opinion favorable à l'égard de WPT découle du calibre et de la nature de ses actifs au portefeuille. En comparaison des SPI canadiennes publiques comparables du secteur industriel, on peut dire que les actifs de WPT sont de la plus haute qualité, la vaste majorité de ses propriétés étant des immeubles de qualité institutionnelle de nouvelle génération qui répondent aux exigences des entreprises de commerce électronique, de distribution et de services logistiques. Nous estimons que la montée en puissance du commerce électronique devrait engendrer un accroissement de la demande susceptible de soutenir des taux d'occupation stables, une croissance des loyers et une amélioration au chapitre de la valeur des actifs, ce qui saura profiter aux détenteurs de parts de WPT à plus long terme.

L'attrait et la fonctionnalité du portefeuille de WPT sont mis en évidence par la qualité élevée de ses locataires, qui se composent en partie d'entreprises du palmarès Fortune 500 : la liste de ses 10 principaux locataires (lesquels représentent environ 40 % des revenus totaux) englobe des entreprises de prestige telles General Mills, Unilever, Continental Tire, Zulily, Keystone Automotive, Radial (eBay), CEVA et Amazon.

La gestion de WPT est assurée par WPT Capital Advisors, LLC, une entité détenue en propriété conjointe par la haute direction de Welsh et l'Alberta Investment Management Corporation (AIMCo). En plus de fournir des services de gestion d'actifs et de gestion d'immeubles à la SPI, l'entité a mis sur pied un fonds de développement privé à valeur ajoutée qui devrait au fil du temps alimenter exclusivement WPT en actifs assortis d'un prix intéressant. À leur deux, Welsh et AIMCo détiennent quelque 31 % de la SPI. À notre avis, cette participation permet une plus grande harmonisation des intérêts. L'internalisation de la gestion de WPT devrait survenir lorsque la capitalisation boursière de la SPI franchira le cap des 750 M$ US – objectif que la direction souhaite voir se réaliser d'ici la fin de l'année.

La distribution annuelle de 0,76 $ US par part (versements mensuels cumulés) versée par WPT procure aux investisseurs un rendement en espèces en dollars américains d'environ 6 %. Saine croissance interne anticipée, résultat opérationnel net supplémentaire découlant des acquisitions et intensité du capital relativement faible du portefeuille sont les éléments sur lesquels nous nous appuyons pour estimer à environ 80 % le ratio de distribution des fonds provenant de l'exploitation pour 2018, ce qui témoigne de la durabilité de la distribution.

La part de WPT se négocie à un taux de capitalisation implicite de 6,4 % et à un escompte de 4 % par rapport à notre estimation de la valeur de l'actif net (VAN) de 13,40 $ US. Notre cours cible de 14,50 $ US suppose une prime d'environ 5 à 10 % par rapport à la VAN et correspond à l'application d'un multiple d'environ 14,0x à notre estimation des FPE par part pour l'exercice financier 2019. Notre recommandation à l'égard de WPT en est une d'Achat-Risque moyen.

Liste des titres à privilégier

Société Symbole Cours ($ CA) Capitalisation boursière (M$ CA) Recommandationnote de bas de page 1 Cours cible ($ CA) Rendement en dividende (%) Rendement total potentiel (%) Secteur
Société financière Manuvie MFC 24,77 49 105 Achat–RSM 30,00 3,6 % 25 % Assurance vie
Alimentation Couche-Tard inc. ATD.B 59,60 33 647 Achat-RSM 74,00 0,6 % 25 % Produits de consommation
Financière Sun Life inc. SLF 55,25 33 729 Achat-RSM 58,00 3,3 % 8 % Assurance vie
TELUS Corporation T 46,30 27 529 Achat-RM 58,00 3,3 % 8 % Télécommunications, médias et techn. de l'info
Algonquin Power & Utilities Corp AQN 12,98 5 604 Achat-RM 16,00 4,7 % 28 % Énergie et services publics
Uni-Sélect inc. UNS 21,74 919 Titre favori–RM 34,00 1,7 % 58 % Consommation discrétionnaire
Transat A.T. inc. TRZ 8,29 323 Achat–RM 18,00 117 % Transport et aéronautique

Commentaires explicatifs

  • Modification de cours cible : TRZ passe de 20 à 18 $; ATD.B de 78 à 74 $.
  1. M : Risque moyen; RSM : Risque supérieur à la moyenne
    Sources : Desjardins Marché des capitaux, Bloomberg, FactSet
 
Tous les articles