Haut de la page
Tous les articles

Revue mensuelle des marchés – Mai 2018

Les Bourses nord-américaines ont continué de bien performer en mai 2018, en particulier les titres technologiques du Nasdaq, qui ont progressé de plus de 5 %, et les titres canadiens du S&P/TSX, qui ont enregistré une hausse de près de 3 %.

Le marché canadien a connu un bon rendement, malgré un mauvais mois pour le prix du baril de pétrole, qui a reculé de plus de 2 % pendant que l'or et le dollar canadien perdaient aussi environ 1 % chacun.

Du côté des taux d'intérêt, la Banque du Canada et la Réserve fédérale américaine ont tous deux gardé leur taux inchangé à l'issue de leur réunion de mai. Cela n'a pas empêché les bons du Trésor américain de 10 ans de franchir la barre des 3 % pour la première fois depuis de nombreuses années, ce qui a été noté par les marchés sans toutefois créer de grand malaise.

Du côté politique, au cours du seul mois de mai, Donald Trump a déménagé l'ambassade américaine d'Israël à Jérusalem, en plus de réussir à annuler, puis à remettre à l'agenda la rencontre avec le président de la Corée du Nord, à imposer, à enlever et à remettre des tarifs sur l'aluminium et l'acier, et enfin, à punir et à gracier la société chinoise ZTE. Il a surtout émis une foule de communications de tous genres qui, au quotidien, continuent de mystifier les marchés et de rendre certaines prévisions extrêmement aléatoires.

Au Canada, les mesures tarifaires du président américain, les négociations de l'ALENA, le projet de pipeline Trans Mountain – finalement acheté par le gouvernement canadien – et l'organisation du G7 sont les principaux événements qui ont fait les manchettes.

Pour ce qui est des résultats des entreprises, nous avons connu une certaine accalmie. Seul le secteur du commerce de détail aux États-Unis (dont les résultats vont d'excellents à pourris!) et les titres financiers canadiens (dont les résultats sont très corrects) ont eu raison de retenir l'attention. Au pays, l'ensemble du secteur de la marijuana, malgré le peu de développement réel, est demeuré extrêmement volatil, le marché cherchant à établir une valeur pour un secteur nouveau et encore difficile à cerner pour l'instant.

Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif du niveau et du rendement de différents indices nord-américains ainsi que les prix du baril de pétrole, de l'once d'or et du dollar canadien qui avaient cours en mai dernier.

Indices Valeur au 31 mai 2018 Rendement
(1 mois)
Rendement
(3 mois)
Rendement
(1 an)
S&P/TSX 16 061 pts 2,90 % 4,00 % 4,63 %
Dow Jones 24 416 pts 1,05 % – 2,45 % 16,22 %
Nasdaq 7 442 pts 5,32 % 2,32 % 20,05 %
S&P 500 2 705 pts 2,15% – 0,33 % 12,15 %
Baril de pétrole (WTI) 67,04 $ – 2,23 % 8,76 % 38,74 %
Or (once) 1 300 $ – 1,21 % – 1,14 % 2,20 %
$ CAN/$ US 0,7726 $ – 0,85 % – 0,85 % 4,25 %

Le secteur des technologies a été l'un de plus performants du mois, affichant une hausse de plus de 7 %. Les titres de Shopify (11 %), de CGI (7 %) et de Celestica (5 %) ont figuré parmi les meilleurs du secteur.

Le secteur industriel, en progressant de plus de 7 %, a aussi connu l'une des meilleures performances sectorielles, entre autres en raison des solides hausses du CN (9 %), de CAE (12 %) – qui a annoncé de solides résultats –, et surtout de l'excellente tenue de Bombardier (22 %), principalement en raison de l'obtention de nouveaux contrats.

Le secteur des matériaux a aussi fait bonne figure, affichant une hausse de plus de 5 %. Les titres de Nutriens (12 %), de Teck Resources (9 %) et de Goldcorp (8 %) se sont classés parmi les meilleurs au cours du dernier mois.

Du côté des secteurs perdants, notons la consommation défensive, qui a reculé de près de 2 % tirée vers le bas par Alimentation Couche-Tard, qui a perdu 2,5 % en mai.

Parmi les autres titres qui ont retenu notre attention en raison de leur rendement positif, notons Saputo (8 %) et Metro (5 %).

L'indice Dow Jones est celui qui a le moins bougé en mai, gagnant à peine 1 %. Malgré cette sous-performance relative, certains titres de cet indice se sont particulièrement démarqués. Des titres industriels comme Boeing ( 6 %) et Caterpillar (5 %) ainsi que la pétrolière Exxon Mobil (5 %) figurent parmi ceux qui ont poussé l'indice à la hausse.

Les titres technologiques compris dans cet indice ont aussi très bien performé. En tête, notons Apple (13 %), Intel (7 %) et Microsoft (6 %), alors que les investisseurs délaissaient des entreprises plus traditionnelles et plus défensives comme Walmart (– 6 %), Johnson & Johnson (– 5 %) et McDonald's (– 4 %).

L'indice Nasdaq a été – et de loin! – le plus performant des indices américains en mai. Plus précisément, les titres technologiques du Nasdaq ont bien performé. La plus grande société au monde, Apple (13 %), a mené la charge, mais d'autres titres ont aussi bien contribué aux bons résultats du Nasdaq, notamment Microsoft (6 %), Alphabet (6 %), Facebook (11 %) et Netflix (12 %).

Dans le secteur des télécommunications Vodafone (– 12 %) et T-Mobile (– 8 %), qui est en discussion pour fusionner avec Sprint, ont été les plus faibles des grandes sociétés qui composent le Nasdaq.

Comme ce fut le cas avec l'indice Nasdaq, le S&P 500, qui regroupe les 500 plus importantes entreprises américaines, a fortement profité de la hausse des titres du secteur des technologies en mai. En plus des titres déjà mentionnés dans notre commentaire sur le Nasdaq, ajoutons les très bonnes performances de Nvidia (12 %), Adobe (12 %) et Qualcom (15 %).

Le secteur industriel se démarque lui aussi positivement, affichant une hausse de plus de 3 %. Outre les titres de Boeing et de Caterpillar dont nous avons parlé précédemment, notons aussi l'excellente performance de GM (16 %).

Pour ce qui est du commerce de détail, le titre de Lowe's (15 %) a aussi fortement progressé et a annoncé d'excellent résultats.

Mise en garde

Ce rapport de Disnat GPS vous est présenté à titre d'information générale seulement. Le Mouvement Desjardins, Desjardins Courtage en ligne Disnat et Disnat GPS se dégagent de toute responsabilité quant à d'éventuelles erreurs ou omissions, et se réservent à tout moment le droit de modifier ou de réviser sans préavis le contenu de ce rapport.

Les données financières et économiques, y compris les cotes boursières, les analyses et les interprétations de celles-ci, sont fournies à titre informatif seulement et ne doivent en aucun cas être considérées comme une recommandation ou un conseil d'acheter ou de vendre toute valeur mobilière ou tout instrument dérivé.

Il se peut que le Mouvement Desjardins ou VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est exprimé ici. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d'analyse du portefeuilliste qui les a émises.

Desjardins Courtage en ligne, ses administrateurs, ses dirigeants, ses employés et ses mandataires ne seront aucunement tenus responsables des dommages, pertes ou frais que pourrait entraîner l'utilisation de l'information que renferme ce rapport.

Toutes les données proviennent de Desjardins et de Morningstar (© Morningstar).

Tous les articles

L'auteur

Steve Deschesnes

Steve Deschesnes

Portefeuilliste de Disnat GPS

Steve Deschesnes

Ces articles sont transmis uniquement à titre de renseignement. Les placements doivent être sélectionnés en fonction des objectifs de chaque investisseur. Desjardins Courtage en ligne n'émet aucune recommandation quant à un produit, à la pertinence ou à la valeur potentielle d'un placement donné, ou à une stratégie spécifique. Les opinions émises dans les articles sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position officielle de Desjardins Courtage en ligne.