Haut de la page
Tous les articles

L’investissement responsable vous intéresse ?

L’investissement responsable (IR) se définit comme étant la prise en compte ou l’intégration de facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) ou de facteurs extrafinanciers dans la sélection d’un titre (avant l’achat ou à la disposition) et dans la gestion de ce titre durant la détention. L’IR cherche à mieux gérer les risques inhérents aux enjeux ESG et de générer des rendements durables à long terme. Au fil du temps, plusieurs stratégies de mise en œuvre se sont développées, si bien qu’on en compte aujourd’hui sept.

Les motivations se sont également multipliées avec les années. Au départ, les adeptes de l’IR voulaient arrimer la gestion de leur épargne aux valeurs qu’ils prônaient. À présent, de nombreux investisseurs, tant individuels qu’institutionnels, choisissent l’IR pour faciliter la gestion des risques extrafinanciers ou encore pour saisir des occasions d’affaires en optant pour des entreprises qui se distinguent tant sur le plan financier que sur le plan extrafinancier. En agissant de la sorte, ils se positionnent avantageusement pour l’économie de demain.

L’Association canadienne pour l’investissement responsable (AIR) souligne qu’à la fin de 2014, plus de 1 000 milliards d’actifs sous gestion, soit 31 % des actifs canadiens, utilisaient des stratégies d’investissement responsable. Si ce nombre peut étonner, il s’explique par le fait que plusieurs grands régimes de retraite ont décidé d’user de stratégies d’IR. Il s’agit aussi d’une tendance mondiale, puisque plus de 1 500 investisseurs, gestionnaires de portefeuille et fournisseurs de service ont signé les Principes pour l’investissement responsable soutenus par les Nations Unies. Cet engagement représente des actifs dont la valeur totale atteint 60 000 milliards de dollars.

Si l’engouement envers l’IR est tel, c’est que choisir ce mode d’investissement ne signifie pas pour autant sacrifier son rendement financier. En effet, en investissement responsable, les rendements sont comparables à ceux des placements traditionnels. Il suffit de comparer les indices boursiers IR (les indices Jantzi Social et MSCI KLD 400) aux indices traditionnels pour s’en rendre compte.

Comment évaluer si une entreprise est responsable? Il n’y a pas de référentiel ou de norme qui permette une telle évaluation. Il existe toutefois des classements faits par des médias (Corporate Knights, par exemple) et des fournisseurs de service qui compilent l’information disponible sur les pratiques environnementales, sociales et de gouvernance des entreprises. Ces informations sont utiles, mais elles ne prennent pas en compte les sensibilités et le seuil de tolérance des investisseurs.

En général, en IR, les investisseurs cherchent à évaluer si une entreprise est exposée à des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance et à voir comment elle gère les risques inhérents à ces enjeux, le cas échéant.

Voici quelques pistes pour l’investisseur qui désire intégrer la notion d’investissement responsable dans sa stratégie de placement :

  1. S’informer : les sites pensonsIR.com et ethiquette.ca permettent de se familiariser avec la notion d’investissement responsable.
  2. Trouver des produits : si les solutions de placement vous intéressent, vous pouvez choisir des produits d’investissement responsable ou éthique [l’Association pour l’investissement responsable (AIR) offre un guide utile en anglais] ou des produits thématiques qui représentent des solutions à des problématiques environnementales ou sociales précises.
  3. Sélectionner des titres : si vous souhaitez adopter une stratégie d’IR qui répond à vos objectifs pour choisir des titres individuels,ethiquette.ca est une bonne source d’information. Pour vous aider à faire l’analyse et la sélection de titres, commencez par :
    1. Consulter les rapports de développement durable ou de responsabilité sociale publiés par les entreprises. Sachez toutefois que ce ne sont pas toutes les entreprises qui en publient, et que leurs contenus peuvent varier.
    2. Comparer ce que rapporte l’entreprise avec des données de sources externes. Parmi ces sources, il y a le registre du Carbon Disclosure Project, qui présente des données sur les émissions de gaz à effet de serre des entreprises, et le centre de ressources Business & Human Rights, qui révèle les manquements au respect des droits de la personne.
    3. Les indices boursiers d’IR sont également de bonnes sources, car les pratiques extrafinancières des sociétés dont les titres sont détenus dans des indices comme le Jantzi Social, le MSCI KLD 400, le Dow Jones Sustainability et le FTSE4Good ont fait l’objet d’une analyse.

Pour l’investisseur individuel, prendre en compte l’investissement responsable au moment de bâtir son portefeuille de placement comporte des enjeux, surtout parce que l’information nécessaire pour faire des choix éclairés est souvent peu accessible. C’est d’ailleurs l’un des aspects auxquels s’attaque l’investissement responsable.

Tous les articles

L'auteur

Rosalie Vendette

Rosalie Vendette

Conseillère principale en investissement responsable, Desjardins Gestion de patrimoine

Rosalie Vendette

Ces articles sont transmis uniquement à titre de renseignement. Les placements doivent être sélectionnés en fonction des objectifs de chaque investisseur. Desjardins Courtage en ligne n'émet aucune recommandation quant à un produit, à la pertinence ou à la valeur potentielle d'un placement donné, ou à une stratégie spécifique. Les opinions émises dans les articles sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position officielle de Desjardins Courtage en ligne.