Haut de la page
Tous les articles

La performance boursière à court terme des grandes sociétés : ne tombez pas dans le piège!

C’est l’heure de la question du jour : selon vous, dans un désert, est-il plus risqué de mourir de déshydratation ou par noyade?

À première vue, la réponse semble évidente. À vrai dire, il est normal de concevoir un nombre supérieur de décès par déshydratation, étant donné les images qu’évoque le désert (grande étendue de sable, chaleur accablante, absence de source d’eau). Néanmoins, selon le World Atlas, la noyade est une cause de décès plus fréquente, en raison de l’aspect imprévisible et dévastateur des pluies diluviennes, des tempêtes de sable et des sables mouvants. Par exemple, en 2006, de fortes précipitations ont tué près de 130 personnes dans un désert de la région du Rajasthan, en Inde. Il est donc primordial de remettre en question nos idées préconçues, une stratégie fort utile à la Bourse.

En effet, au moment d’évaluer le potentiel de rendement d’une action cotée en Bourse, le négociateur actif a tendance à se fier à des principes qui semblent relever de l’évidence, ce qui l’empêche de profiter pleinement de certaines occasions d’investissement. Par exemple, beaucoup pensent – à tort – qu’une bonne société aura nécessairement une meilleure performance boursière comparativement à une entreprise perçue comme étant de qualité moindre. Or, dans les faits, ce n’est pas toujours le cas. À titre d’exemple, il est reconnu qu’Alimentation Couche-Tard est une organisation mieux gérée que Bombardier. Cependant, sur une période d’un an, le cours de l’action de Bombardier a généré un rendement de 65 %, tandis que celui d’Alimentation Couche-Tard affichait une performance de 5 %.

Voilà pourquoi un négociateur actif qui prône l’analyse fondamentale pourrait tirer profit de l’analyse technique, une philosophie complémentaire et plus efficace à court terme. D’une part, elle permet d’évaluer la relation de force entre les acheteurs et les vendeurs pour un titre et, par le fait même, de cibler d’excellents points d’entrée ou de sortie, notamment par la reconnaissance de formations graphiques et l’utilisation d’outils d’analyse et d’indicateurs mathématiques. D’autre part, l’étude de 1 600 recommandations de transactions effectuées lors de l’émission télévisée Talking Numbers révèle que l’analyse technique a produit de meilleurs résultats que l’analyse fondamentale pendant une période allant de un à 12 mois. Heureusement, Desjardins Courtage en ligne offre aux personnes intéressées une panoplie de formations à prix abordables pour démystifier cette approche. Alors, la prochaine fois que l’on vous posera une question dont la réponse paraît évidente, attention aux idées préconçues!

Tous les articles

L'auteur

Michel Villa

Michel Villa

Conférencier, chroniqueur et formateur en bourse

Michel Villa

Ces articles sont transmis uniquement à titre de renseignement. Les placements doivent être sélectionnés en fonction des objectifs de chaque investisseur. Desjardins Courtage en ligne n'émet aucune recommandation quant à un produit, à la pertinence ou à la valeur potentielle d'un placement donné, ou à une stratégie spécifique. Les opinions émises dans les articles sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position officielle de Desjardins Courtage en ligne.