Commentaire financier du jour

Canada

Une unité de Brookfield Asset Management Inc. s’est engagée à acquérir Modulaire Group, concepteur européen d’espaces de travail modulaires soutenu par TDR Capital, pour environ 5 milliards $US dans une des plus importantes transactions de capital investissement en Europe cette année. Brookfield Business Partners LP, une branche inscrite en bourse de la société d’investissement canadienne de plus de 600 milliards $US, compte financer l’opération avec environ 1,6 milliard $US de fonds propres, selon un communiqué paru dimanche. L’unité elle-même engagera 500 millions $US, le reste devant être financé par ses partenaires institutionnels. Brookfield Business Partners pourrait laisser une partie de l’investissement dans des participations à d’autres investisseurs. Bloomberg News avait indiqué que les parties se rapprochaient d’une entente, en citant des personnes bien informées du dossier. La transaction est une des plus importantes à ce jour pour le secteur capital-investissement européen de la société canadienne et signale son intention d’étendre ses opérations de rachat sur le continent. La transaction s’ajoute à des opérations d’investissement privé de 125 milliards $US visant des sociétés européennes cette année, selon les données compilées par Bloomberg, alors que les entreprises déploient des montants de capital record et profitent d’un financement bon marché.

La ministre fédérale de l’Infrastructure, Catherine McKenna, a décidé de ne pas se représenter en vue de sa réélection. Sa décision surprise libère un espace politique de choix qui pourrait devenir une rampe de lancement pour l’ancien gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, s’il décidait de se présenter aux élections sous l’étiquette libérale. Mme McKenna détient la circonscription d’Ottawa-Centre, qui englobe la colline parlementaire, depuis 2015, où elle l’a enlevée aux néo-démocrates. M. Carney ne s’est pas engagé à se présenter aux élections, mais il a promis en avril, pendant ses débuts en politique à la convention libérale virtuelle, de faire ce qu’il faudra pour soutenir le parti.

États-Unis

Les procureurs de New York ont dit aux avocats de Donald Trump qu’ils doivent présenter au plus tard lundi les derniers arguments expliquant pourquoi des accusations criminelles ne devraient pas être déposées contre son entreprise familiale, selon un article du Washington Post paru dimanche. Le WP, citant de personnes bien informées, a dit que la date limite était un autre signal fort que le procureur du district de Manhattan, Cyrus Vance, et la procureure générale de New York, Letitia James, envisagent des poursuites pénales contre la société de l’ancien président en tant qu’entité. Vendredi, le New York Times avait écrit que M. Vance pourrait annoncer des accusations contre la Trump Organization et son directeur financier, Allen Weisselberg, dans les sept jours. Aucun avocat de la société n’a répondu immédiatement aux demandes de commentaires. Toute accusation criminelle serait la première de l’enquête de M. Vance sur D. Trump et ses activités commerciales. Des experts juridiques ont déclaré qu’un acte d’accusation contre la Trump Organization pourrait mettre l’entreprise en faillite en sapant ses relations avec les banques et autres partenaires commerciaux.

Europe

Le premier ministre suédois, Stefan Lofven, a dit lundi qu’il a remis sa démission, laissant au président du parlement le soin de trouver un nouveau premier ministre après la défaite du chef social-démocrate dans un vote de confiance la semaine dernière. M. Lofven a perdu la confiance du parlement le 21 juin quand le Parti de gauche lui a retiré son appui, déclenchant des pourparlers frénétiques, le centre gauche et le centre droit essayant chacun de réunir suffisamment de voix pour former un gouvernement. Il avait jusqu’à minuit aujourd’hui pour trouver de nouveaux appuis au parlement, ce qui lui permettait de confier la mission de trouver un nouveau gouvernement au président du parlement dans l’espoir d’être reconduit dans ses fonctions, au risque d’entraîner la tenue d’élections anticipées. M. Lofven, un ancien dirigeant syndical et soudeur, était à la tête d’une coalition minoritaire fragile avec les Verts depuis 2018, s’appuyant sur deux petits partis de centre droit et le Parti de gauche pour rester au pouvoir.

Asie

L’indice Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. Hang Seng a légèrement dérapé lundi à 29 268,30. La négociation sur les marchés de Hong Kong a repris lundi après-midi dans la ville après la réduction d’intensité d’une alerte d’événement climatique sévère. Les bourses et chambres de compensation de Hong Kong avaient annoncé lundi que la séance du matin des marchés des valeurs mobilières et des produits dérivés, y compris la négociation sur Stock Connect, était retardée en raison d’un avertissement « d’orage noir ». Ces avertissements sont émis en raison du risque de fortes précipitations susceptibles d’entraîner l’inondation des routes et un blocage de toute circulation.

Des données publiées dimanche par le bureau national de la statistique de Chine révèlent que les bénéfices des entreprises industrielles chinoises ont augmenté de 36,4 % en mai, comparativement à un an plus tôt. Cela représente un ralentissement par rapport à la croissance de 57 % en glissement annuel affichée en avril.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.