Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Wealthsimple, jeune entreprise spécialisée dans la gestion des investissements, est en négociation pour mobiliser des fonds afin d’atteindre une valorisation d’au moins 3,5 milliards $US, d’après des sources proches du dossier. Cela représente plus du triple de la valorisation d’environ 1 milliard $ US annoncée par la jeune entreprise de Toronto en octobre. Plusieurs investisseurs de la société devraient prendre part à cette nouvelle mobilisation de capitaux qui n’en est qu’à ses débuts, ont déclaré ces mêmes sources sous couvert de l’anonymat, l’information n’étant pas encore publique. Parmi les investisseurs de Wealthsimple figurent Greylock Partners, TCV, Meritech Capital Partners et Two Sigma Ventures. Wealthsimple, qui se définit comme « la société financière la plus humaine au monde », se présente sur le marché comme une plateforme et un conseiller d’investissement à faibles coûts. Elle offre aussi des services de négociation d’actions sans commissions et présente des similitudes avec Robinhood Markets Inc. Les valorisations des sociétés du secteur de la technologie appliquée à la finance montent en flèche, Coinbase Global Inc. et Affirm Holdings Inc. ayant ouvert leur capital cette année. Robinhood a déclaré en mars qu’elle avait secrètement fait les démarches en vue d’un PAPE en mars. La plateforme de Wealthsimple a 1,5 million d’utilisateurs dans le monde, d’après son site Internet. Ses tarifs sont modulés en fonction de la taille des comptes.

États-Unis

Le projet de Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. Verizon de vendre AOL et Yahoo pour 9 milliards $ n’a pas vraiment fait frémir les actionnaires de la plus grande société de services sans fil aux États-Unis. Cependant, d’autres acheteurs pourraient encore trouver de la valeur dans certains de ses actifs. Verizon envisage de vendre Verizon Media Group – auparavant appelé Oath et, avant cela, simplement le groupe Internet fusionné AOL-Yahoo – d’après une source proche du dossier. Le Wall Street Journal Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. a été le premier à évoquer une éventuelle cession, que le journal évalue entre 4 milliards $ et 5 milliards $. Verizon Media Group est en ensemble d’actifs, certains de valeur plus élevée que d’autres. Le groupe a dégagé un chiffre d’affaires d’environ 7 milliards $ en 2020 et de 1,9 milliard $ au premier trimestre de 2021, soit une hausse de 10,4 % sur douze mois, quand les mesures de confinement liées à la pandémie ont entraîné pour la première fois des baisses des dépenses publicitaires.

Europe

Les actions européennes étaient en hausse lundi matin au cours de la première séance de mai, tandis que les marchés du Royaume-Uni étaient fermés pour congé. L’action de Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. Lufthansa a bondi de 3.4% pour se hisser en tête de l’indice Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. Stoxx 600 après que le transporteur allemand a déclaré qu’il proposerait des vols à destination de plus de 100 destinations de vacances. Pendant ce temps, le titre Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. Siemens Healthineers a monté de 1.2% après que la société allemande de technologie dans le domaine de la santé a Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. relevé ses prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfice pour l’exercice complet lundi. Du côté des données, en Allemagne, les ventes au détail ont enregistré leur plus forte hausse annuelle en mars depuis le début de la pandémie de Covid.

Asie

En Inde, la deuxième vague d’infections à la Covid-19 ne donne aucun signe de répit, le système de santé du pays, submergé, faisant face à des pénuries de lits d’hôpitaux, d’oxygène, de médicaments et de vaccins. L’Organisation mondiale de la santé a déclaré la semaine dernière que l’Inde comptait pour un nouveau cas de coronavirus sur trois dans le monde. Le gouvernement du premier ministre Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. Narendra Modi est sous le feu des critiques après avoir autorisé de vastes rassemblements à l’occasion de festivals religieux et d’élections dans plusieurs régions du pays. Les commentateurs estiment que ces rassemblements de masse ont agi comme Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. des facteurs ultra puissants de propagation du virus. Les cas de la deuxième vague ont commencé à augmenter en février, quand l’Inde a enregistré une moyenne d’environ 10 000 infections par jour. Mais la situation s’est progressivement dégradée en avril, où, à la fin du mois, le nombre de cas quotidiens inscrivait chaque jour de nouveaux records mondiaux. L’Inde a terminé le mois de mai sur Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. plus de 400 000 nouveaux cas.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.