Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Une société canadienne a fait un pas de plus vers la construction d’une mine d’or controversée dans la forêt amazonienne, après que son étude d’impact sur la population autochtone a été approuvée par les autorités brésiliennes, aux dires du chef de la direction de Belo Sun Mining à CBC News. L’autorisation constitue le plus récent épisode dans une longue série de différends entre les autorités brésiliennes et la société de Toronto au sujet de ce que Belo Sun appelle le plus important projet aurifère en gestation au Brésil. Le projet proposé dans une des parties de la terre présentant la plus grande biodiversité est depuis longtemps un sujet de confrontation avec les environnementalistes. Ces derniers expliquent que la mine projetée dans le Para, un État du nord-est du pays, risque de contaminer la forêt tropicale au cyanure et avec d’autres produits chimiques toxiques provenant des résidus miniers. Ce problème a ravagé d’autres régions minières brésiliennes ces dernières années, tuant des centaines de personnes.

États-Unis

Le président Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. Joe Biden divisera son plan de plus en plus important de mise à niveau de l’infrastructure du pays en deux parties distinctes qu’il dévoilera à plusieurs semaines d’intervalle, a dit la porte-parole de la Maison-Blanche, Jen Psaki, dimanche. Mme Psaki a dit à Fox News que M. Biden dévoilera la première partie de son plan, concentré sur des éléments comme la reconstruction des routes et des chemins de fer, mercredi. La deuxième partie du plan de M. Biden comprendra des réformes de la garde d’enfants et des soins de santé – des aspects de ce qu’on appelle parfois l’infrastructure sociale – et sera publiée dans quelques semaines, dit-elle. Le New York Times a écrit lundi que les conseillers de M. Biden recommandent que le président scinde les propositions sur les infrastructures traditionnelles des autres aspects de son plan visant à alléger le fardeau des familles par le biais de services sociaux. En tout, cette législation devrait coûter plus de 3 000 milliards $US.

Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. Visa a dit lundi qu’elle autorisera l’utilisation de la cryptomonnaie USD Coin pour régler des opérations par son réseau de paiement, ce qui constitue l’indice le plus récent de l’acceptation croissante des monnaies numériques dans le secteur des finances grand public. Visa a lancé le programme pilote avec la plate-forme de paiement et de cryptomonnaie Crypto.com et compte offrir l’option à davantage de partenaires plus tard cette année. L’USD Coin (USDC) est une cryptomonnaie dont la valeur est stable et indexée directement sur le dollar américain. La décision de Visa a été prise alors que de grandes sociétés financières dont Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. BNY Mellon, Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. BlackRock et Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. Mastercard ont adopté certaines formes de monnaies numériques, ce qui incite certains à prédire que les cryptomonnaies deviendront bientôt une partie ordinaire des portefeuilles de placement.

Europe

Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. Credit Suisse a prévenu lundi que ses résultats du premier trimestre seraient très nettement affectés, car elle a commencé à liquider des positions dans un important fonds de couverture américain qui n’a pas pu honorer des appels de marge la semaine dernière. Dans une mise à jour avant l’ouverture des marchés, le prêteur de Zurich a indiqué qu’un certain nombre d’autres banques sont aussi touchées et ont commencé à liquider leurs positions dans la société dont le nom n’a pas été indiqué. Les actions de Credit Suisse avaient dérapé de 13 % en fin de matinée après l’annonce. « Il est encore trop tôt pour quantifier la taille exacte de la perte découlant de cette liquidation, mais elle pourrait être très importante et affecter nettement nos résultats du premier trimestre, malgré les tendances positives que nous avons annoncées plus tôt ce mois », a dit Credit Suisse. Cet événement se produit après 18 mois tumultueux pour Credit Suisse. Au début de ce mois, la banque a annoncé une restructuration de son activité de gestion d’actifs et une suspension des primes alors qu’elle cherchait à limiter les dégâts de l’effondrement de la société britannique de financement de la chaîne d’approvisionnement Greensill Capital. La division de gestion d’actifs de Credit Suisse détenait 10 milliards $US des fonds de la société et avait indiqué que certains investisseurs avaient menacé d’intenter des poursuites.

Asie

Le porte-conteneurs géant qui bloque le canal de Suez a été partiellement remis à flot lundi matin, plusieurs jours après avoir échoué et obstrué un axe vital du commerce mondial. On ne sait pas encore exactement dans quel état est le navire ni quand le canal pourra être réouvert. L’Autorité du canal de Suez a dit que le trafic maritime reprendra une fois que le navire sera entièrement renfloué et dirigé vers la région des lacs – une section plus large du canal – pour une vérification technique. Les efforts pour libérer le bâtiment géant durent depuis près d’une semaine. Le bateau s’était mis en travers dans le canal mardi après avoir échoué à l’entrée du canal de Suez en provenance de la mer Rouge. L’Ever Given est un des plus grands porte-conteneurs du monde. C’est un navire de 220 000 tonnes de 400 m de long avec une capacité de 20 000 conteneurs. Il a complètement obstrué le canal par lequel transite jusqu’à 12 % du commerce maritime mondial et provoqué un embouteillage de plusieurs centaines de bateaux qui doivent emprunter le canal de Suez.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.