Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Le Château Inc. annonce que son fondateur et son épouse ont quitté la société devenue insolvable, qui s'apprête à fermer ses portes. Herschel Segal et Jane Silverstone Segal ont démissionné de leurs fonctions d'administrateurs avec effet mercredi. Mme Silverstone Segal avait cessé d'être la présidente du conseil et chef de la direction le 26 octobre, peu après l'obtention d'une protection contre les créanciers. Le Château est en liquidation et se prépare à fermer ses portes après 60 ans d'exploitation. M. Segal avait créé la société à la fin des années 1950 et a par la suite cofondé DavidsTea, qui est également placée sous la protection contre les créanciers, mais est en cours de restructuration sous la direction de sa fille Sarah.

Trans Mountain annonce l'arrêt de la construction dans le cadre du projet d'agrandissement de son pipeline jusqu'au début de janvier, pour des raisons de sécurité. Les dirigeants de la société et la Régie de l'énergie du Canada ont déclaré mercredi qu'un entrepreneur avait été grièvement blessé la veille sur un chantier à Burnaby, en Colombie-Britannique. Dans un communiqué paru jeudi, Trans Mountain affirme que la société met en œuvre une suspension volontaire des opérations à l'échelle de l'ensemble du projet à partir de vendredi jusqu'au 4 janvier. La construction avait déjà été arrêtée à Burnaby mercredi, après l'accident. Ian Anderson, président et chef de la direction de Trans Mountain, dit qu'il s'est produit des incidents au cours des deux derniers mois qui sont inacceptables pour la société.

États-Unis

Un comité consultatif influent de la Food and Drug Administration a donné son feu vert au vaccin contre le coronavirus de Moderna, ce qui représente une étape clé sur la voie de la distribution du deuxième vaccin contre la COVID-19 aux États-Unis la semaine prochaine. La décision non contraignante, qui a été adoptée à 20 voix pour, aucune contre et une abstention, par le Vaccines and Related Biological Products Advisory Committee de la FDA est tombée une semaine exactement après la recommandation par ce groupe d'experts externes des vaccins et maladies infectieuses du vaccin de Pfizer et BioNtech. Avant le vote, certains membres du comité ont souligné que leur appui au vaccin de Moderna n'entraînait pas l'autorisation d'office de la FDA, réitérant que l'agence devra encore examiner d'autres données sur l'innocuité et l'efficacité.

Le Congrès a essayé de mettre la dernière main à un accord en vue d'une aide budgétaire face au coronavirus jeudi où Washington s'est rapproché un peu plus de la possibilité d'une fermeture du gouvernement et de la perte pour des millions d'Américains de leurs prestations d'assurance-chômage. Les dirigeants des partis à Capitol Hill ont dit qu'ils sont sur le point de signer un accord sur la distribution de 900 milliards $US d'aide aux Américains. Les législateurs commencent à manquer de temps pour passer un projet de loi de financement de l'administration publique et d'assistance face à la pandémie avant l'expiration du financement fédéral à 0 h 01 samedi. S'adressant au Sénat jeudi, le dirigeant de sa majorité, This link will open in a new tab. Mitch McConnell, R-Ky., a dit qu'un accord entre les deux partis et les deux chambres était imminent. Il a noté qu'il était très probable que le Congrès siège toute la fin de semaine et a dit que les législateurs pourraient devoir adopter une mesure de financement provisoire pour gagner suffisamment de temps pour approuver le projet de loi.

Europe

Le Royaume-Uni et l'Union européenne commencent à manquer de temps pour s'entendre sur les conditions d'une entente commerciale qui devrait entrer en vigueur après le Brexit, a prévenu le négociateur en chef de l'UE, Michel Barnier. Les deux parties ont véhiculé des messages contradictoires ces derniers jours sur la probabilité de la conclusion d'un accord avant la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, dans deux semaines. S'adressant au Parlement européen à Bruxelles vendredi, M. Barnier a dit que les négociations étaient arrivées au « moment de vérité ». Un accord permettrait probablement des échanges commerciaux sans droits de douane entre le Royaume-Uni et l'UE après le 31 décembre, mais des différends fondamentaux sur des questions telles que la pêche ont continué de maintenir les discussions dans l'impasse ces dernières semaines.

Sur le front des données, la confiance des consommateurs britanniques a enregistré sa plus forte augmentation depuis huit ans en décembre. Une enquête d'opinion de la société GfK publiée vendredi a bondi de -33 ans novembre à -26, le lancement du premier programme de vaccination contre la COVID-19 ayant redonné le moral au pays.

Asie

La Banque du Japon a annoncé vendredi une prolongation de six mois de son programme spécial visant à alléger les pressions sur le financement des sociétés face à la pandémie. Pendant ce temps, l'objectif de taux de l'obligation du Japon de 10 ans a été fixé autour de 0 % alors que la cible du taux d'intérêt à court terme a été établie à -0,1 %. La banque centrale du Japon a dit qu'elle procédera à une évaluation en vue de plus d'assouplissement monétaire efficace et durable alors qu'elle cherche à soutenir l'économie et à atteindre son objectif d'inflation toujours aussi évanescent, dont les conclusions sortiront probablement en mars. Après les annonces de la BdJ, le yen japonais s'est négocié à 103,39 pour 1 dollar US, alors qu'il avait dépassé les 103,8 par rapport au billet vert au début de la semaine. Les actions dans la région Asie-Pacifique étaient essentiellement à la baisse vendredi alors que les investisseurs réagissaient aux décisions de la Banque du Japon.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.