Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Les actions des sociétés canadiennes d’immeubles d’appartements ont chuté après l’annonce de l’Ontario de l’intention de geler les loyers résidentiels en 2021. Les nouvelles règles annoncées jeudi s’appliqueront à la grande majorité des appartements locatifs de la province. Sans le changement, les propriétaires des appartements et maisons à loyer contrôlé auraient pu augmenter les loyers de 1,5 % l’an prochain. La législation prévoit aussi une interdiction d’éviction des petites entreprises.

Les actions de la société de paiement Nuvei Corp. ont bondi de 31 % à ses débuts en bourse jeudi, portées par la vague de la demande d’actions technologiques qui balaie le monde ces derniers mois. La société de Montréal, qui offre une technologie de paiement aux secteurs du commerce de détail, des voyages, des jeux électroniques et autres, fait partie d’un groupe d’entreprises qui profitent de la transition au commerce électronique entraînée par le confinement dû à la pandémie. L’émission a mobilisé 700 millions $, ce qui en fait la plus grosse émission de titres technologiques à ce jour à la Bourse de Toronto.

États-Unis

La Réserve fédérale, qui vient tout juste de commencer une nouvelle série de tests de résistance de Wall Street, envisage de prolonger les contraintes sans précédent visant les paiements de dividendes et rachats d’actions qu’elle a imposées aux plus grandes banques américaines. La Fed a dit dans un communiqué jeudi qu’elle décidera dans les deux prochaines semaines de reporter ou non les limites qui doivent expirer à la fin du troisième trimestre. Toute prolongation jusqu’à la fin de l’année décevra probablement les banques, puisque JPMorgan Chase & Co. a déjà indiqué qu’elle reprendra les rachats d’actions au quatrième trimestre si les autorités de réglementation l’y autorisent.

Europe

Les infections de COVID-19 ont dépassé les 30 millions, selon les données de la Johns Hopkins University. Les États-Unis, l’Inde et le Brésil ont enregistré le plus grand nombre de cas. Londres pourrait annoncer une forte augmentation du nombre de cas de contamination vendredi, a écrit l’Evening Standard, ce qui amènera potentiellement la ville à interdire ou limiter les rencontres sociales. La situation a continué de se détériorer en Europe où le ministre allemand de l’Économie a émis un avertissement sur l’impact de nouvelles restrictions.

Le marché primaire d’obligations de l’Europe est sur le point d’enregistrer des records annuels de ventes dès la semaine prochaine, après la vague d’emprunts provoquée par la pandémie. Le total des syndications en 2020 est à moins de 20 milliards € (24 milliards $US) du record de l’an dernier étant donné tous les emprunts contractés par les pouvoirs publics pour leurs mesures d’aide et de relance et par les sociétés pour augmenter leurs coussins de trésorerie.

Asie

Le propriétaire de TikTok, ByteDance Ltd., a de plus en plus confiance de voir autoriser l’alliance envisagée avec Oracle Corp. par les autorités de réglementation chinoises, ce qui représente une étape critique dans la confrontation politique engendrée par l’application de vidéo populaire, selon des personnes bien informées du sujet. Alors que Pékin a fait valoir son droit de bloquer la vente de technologies critiques, la Chine donnera probablement le feu vert à l’opération du moment qu’elle n’implique pas un transfert des algorithmes d’intelligence artificielle sur lesquels est basé le service de TikTok, ont-elles dit en revendiquant l’anonymat.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.