Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Toutes les cinq plus grandes banques du Canada se joignent au boycott international de Facebook en raison des craintes que la plateforme soit complice de la promotion de racisme et de la violence et de la désinformation. La Banque Scotia, RBC, CIBC, BMO et TD se sont engagées à arrêter d’acheter de l’espace publicitaire sur le site pour le mois, s’alignant sur des marques telles que Lululemon Athletica et MEC en adhérant à la campagne .StopHateForProfit. L’initiative, dont les fers de lance sont la NAACP et la Anti-Defamation League, a commencé en réaction à la multiplication des propos antisémites et contre les personnes noires sur la plateforme du réseau social. Les marques participantes suspendront toute publicité sur la plateforme pendant le mois de juillet. La Banque Scotia a annoncé ses intentions mardi, alors que les quatre autres ont confirmé mercredi qu’elles se joignaient au mouvement.

États-Unis

Hertz Global Holdings Inc., qui est en faillite, et les porteurs de ses obligations se déchirent sur la réduction du parc de location de près d’un demi-million de véhicules. Les observateurs estiment que le résultat pourrait bouleverser le secteur des titres adossés à des actifs, en l’occurrence des baux, de plusieurs milliards de dollars. Les voitures sont détenues dans une entité liée aux titres adossés à des actifs de Hertz et louées au géant de la location de voitures. Normalement, quand une société ayant des titres adossés à des actifs déclare faillite, elle doit choisir de confirmer ou de dénoncer l’ensemble du bail-cadre lié à la dette. Si elle conserve le bail, elle doit continuer d’effectuer des paiements pour les véhicules, dont elle se départit un à un. Si elle l’annule, la garantie est liquidée en totalité pour payer les porteurs d’obligations. Hertz veut qu’un juge l’autorise à convertir le bail-cadre en 494 000 contrats distincts pour pouvoir annuler la location de 144 000 véhicules. Cela permettrait à Hertz d’économiser environ 80 millions $ par mois tout en conservant le reste de son parc alors qu’elle cherche à faire émerger de la faillite une société viable. Si la requête échoue, Hertz pourrait demander une réduction de ses paiements aux créanciers, selon des personnes bien informées du dossier. La confrontation hausse les enjeux de ce qui est considéré comme la plus grande faillite d’entreprise de 2020.

Europe

Le taux de chômage de la zone euro s’est établi à 7,4 % en mai, alors que la région est sous le choc économique infligé par la Covid-19. Ce chiffre a été enregistré après les premières mesures de certaines économies européennes pour redémarrer l’activité en mai, ce qui a permis à certains travailleurs de retrouver leur emploi. Mais les mesures de distanciation sociale qui restent en place et les restrictions des déplacements qui demeurent en vigueur limitent le rythme de la reprise. Le taux de chômage dans le bloc de 19 pays a grimpé à 7,4 %, ce qui est le plus mauvais chiffre depuis novembre dernier. Selon le bureau européen de la statistique, ce chiffre signifie que 12,146 millions de personnes étaient au chômage dans la zone euro en mai. Au plus fort de la crise des dettes souveraines de la dernière décennie, la zone euro avait vu monter le chômage au-dessus de 12 %. La BCE a prévu une contraction du produit intérieur brut de la zone euro de 8,7 % sur l’ensemble de 2020, suivie d’un rebond de la croissance économique de 5,2 % en 2021.

Asie

Environ 370 manifestants ont été arrêtés à Hong Kong mercredi, dont 10 pour avoir violé la nouvelle loi sur la sécurité dès le lendemain de son entrée en vigueur. La nouvelle loi a pris effet tard mardi soir, quelques heures après que l’organe décisionnel supérieur du Parlement de la Chine eut adopté la législation controversée. La police a fait usage de canons à eau pour disperser des milliers de manifestants qui ont envahi les rues de Hong Kong. Dans certains cas, des violences ont éclaté. Sept policiers ont été blessés dans l’exercice de leurs fonctions, selon les instances policières. Les opposants à la loi disent que celle-ci mine l’autonomie de la ville qui a été promise quand Hong Kong a été transférée du Royaume-Uni à la Chine. Le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a dit que le fait que Pékin puisse avoir compétence sur les cas de sécurité nationale complexes est une attaque délibérée contre la liberté d’expression et le droit de manifester pacifiquement de la population de Hong Kong.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.