Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Un responsable syndical dit qu’Air Canada met à pied plus de 5 000 agents de bord alors que la plus grande compagnie aérienne du pays réduit le nombre de destinations desservies et cloue des avions au sol à cause de la COVID-19. Wesley Lesosky, qui dirige le syndicat des agents de bord d’Air Canada affilié au Syndicat canadien de la fonction publique, affirme que le transporteur met à pied environ 3 600 employés de la compagnie principale ainsi que 1 549 agents de bord d’Air Canada Rouge. Ces mesures, dont M. Lesosky dit qu’elles entreront en vigueur en avril, affectent environ 60 pour cent des agents de bord des deux segments. Air Canada dit que les licenciements sont temporaires et que les employés reprendront leur service quand la compagnie sera en mesure de rétablir les vols du réseau. La société de Montréal a dit mercredi qu’elle suspendra la majorité de ces vols internationaux et à destination des États-Unis d’ici le 31 mars.

États-Unis

Bank of America a dit que certains clients peuvent demander des reports de paiement sur des produits financiers tels que les prêts hypothécaires et les cartes de crédit dans le cadre du programme d’assistance de la banque aux consommateurs et petites entreprises affectés par le coronavirus. La banque a aussi dit qu’elle a suspendu les ventes après saisie, les évictions et les reprises de possession. Le secteur financier des États-Unis est en bien meilleur état que lors de la dernière grande crise, qui découlait des prêts hypothécaires à risque consentis par les banques. Cette fois-ci, les banques ont renforcé leur bilan et ont déjà montré qu’elles sont prêtes à aider les clients à affronter des difficultés à venir liées au coronavirus, ainsi que les fermetures d’entreprises que celles-ci entraîneront. Un groupe de banques, dont Bank of America, a déclaré cette semaine qu’elles suspendront les rachats d’actions au moins jusqu’en juin pour démontrer qu’elles sont déterminées à assurer un soutien financier « maximum » aux clients pendant cette pandémie.

Le président américain Donald Trump a demandé jeudi aux autorités de réglementation sanitaires américaines d’accélérer la recherche de thérapies pour traiter la COVID-19 tandis que le coronavirus se propage rapidement, disant que cela pourrait donner lieu à une percée alors que le vaccin est encore en cours de mise au point. M. Trump, qui tenait une conférence de presse, a souligné les efforts portant sur le médicament antiviral expérimental Remdesivir de Gilead Sciences Inc. et le médicament générique contre la malaria, l’hydroxychloroquine, disant qu’il avait demandé à la U.S. Food and Drug Administration de rationaliser son processus d’approbation réglementaire.

Europe

L’indice pan européen Stoxx 600 a grimpé de 3,5 % avant l’ouverture, les actions des secteurs des voyages et des loisirs ayant bondi de 8,7 % et pris la tête des gains après que les prix du pétrole ont enregistré leur meilleure journée jusque-là jeudi. Tous les secteurs et les grandes places boursières affichaient une nette progression. La Banque d’Angleterre a été, mercredi, la plus récente banque à lancer un important programme de rachat d’obligations et à décider de nouvelles réductions d’urgence des taux d’intérêt, après des décisions similaires de la Banque centrale européenne, de la Réserve fédérale américaine et de la Banque du Japon, alors que les gouvernements de toutes les grandes économies ont commencé à ouvrir les vannes budgétaires.

Le premier ministre italien, Giuseppe Conte, a demandé à l’Union européenne d’utiliser son fonds de garantie pour atténuer l’impact du coronavirus, alors que le nombre de décès continue d’augmenter dans son pays. L’Italie a enregistré le plus grand nombre d’infections au coronavirus en Europe. Le nombre des décès dans la péninsule dépasse maintenant celui de la Chine, où le virus était apparu en premier à la fin de 2019. S’adressant au Financial Times jeudi, M. Conte a dit que le temps presse dans la lutte contre le virus. L’Italie est en confinement depuis plus d’une semaine; les Italiens ne sont autorisés à sortir de chez eux que pour se rendre à une pharmacie ou dans de petites épiceries. Le virus met l’économie italienne en panne et les économistes s’entendent pour prédire que Rome n’arrivera pas à échapper à une récession en 2020.

Asie

La Chine accélérera les réductions progressives et ciblées d’impôts et de frais pour les entreprises afin de soutenir l’emploi face à la propagation du coronavirus, a-t-on appris vendredi. Le gouvernement remboursera davantage de primes d’assurance chômage aux entreprises qui sauvent des emplois et subventionnera les petites entreprises pour qu’elles embauchent des jeunes diplômés à la sortie de leurs études avec les contrats de plus d’un an, selon un communiqué officiel.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.