Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Après une décennie de stagnation relative des salaires, les travailleurs canadiens commencent enfin à toucher des chèques de paie plus conséquents. La question est de savoir si cela va pouvoir durer. Les salaires ont augmenté de plus de 4 % par an ces derniers mois selon certaines mesures, soit plus vite que jamais depuis 2009. Cela devrait normalement être un signe de bonne santé de l’économie nationale et inspirer la confiance dans la croissance future. Mais un autre indicateur inspire aux économistes des craintes d’une inversion prochaine de ces hausses salariales. Les statistiques de la productivité n’ont presque pas bougé et restent pratiquement inchangées depuis deux ans. Ces deux mesures de l’économie ne peuvent diverger qu’un temps avant que les entreprises réduisent leur production ou augmentent leurs prix pour payer les salaires plus élevés.

États-Unis

L’héritage de Donald Trump sera à jamais marqué mercredi par le vote en faveur de sa destitution par les démocrates de la Chambre des représentants, qui y voient la sanction nécessaire d’une tentative de vendetta politique du président. À la veille du vote, M. Trump a réfuté la décision en voulant y voir une attaque partisane prédéterminée. Il est quasiment certain que Donald Trump sera le troisième président américain de l’histoire contre lequel une procédure d’impeachement aura été engagée quand les élus se rassembleront devant l’estrade de la Chambre mercredi, comme leurs prédécesseurs l’ont fait lorsqu’ils ont voté la destitution d’Andrew Johnson et de Bill Clinton.

Après deux victoires – accord avec la Chine et ACEUM –, le négociateur en chef de Donald Trump dans le commerce international tourne son attention vers la plus grosse de toutes les cibles : l’Union européenne. « Nous avons une relation très déséquilibrée avec l’Europe, a dit le représentant au Commerce américain, Robert Lighthizer, dans un entretien célébrant sa victoire sur le réseau Fox Business. Il y a là-bas de nombreuses entraves au commerce et beaucoup d’autres problèmes auxquels nous devons nous attaquer. »

Europe

Le mécanisme de supervision unique de la Banque centrale européenne rehaussera probablement le plafond de détention d’obligations souveraines grecques par les banques de Grèce, selon des personnes bien informées de la situation. Le plafond de supervision établi en 2015 devrait être relevé en février, selon ces informateurs qui ont revendiqué l’anonymat.

Le Parlement européen pourrait bloquer l’accord sur le Brexit de Boris Johnson en raison du traitement réservé par le Royaume-Uni aux citoyens de l’Union européenne, a dit son coordonnateur du Brexit. Guy Verhofstadt a demandé que les « problèmes restants » concernant les droits des citoyens soient résolus avant qu’un consentement puisse être donné. Les députés européens craignent que le mécanisme de règlement britannique pour les ressortissants de l’UE cause des problèmes, laissant certains citoyens sans statut en matière d’immigration, et ce prix est trop élevé. « Tout le monde présume que le Parlement européen donnera automatiquement son consentement à l’accord de retrait. Mais pas si les problèmes restants concernant les droits des citoyens ne sont pas réglés d’abord, a dit M. Verhofstadt. Les citoyens ne doivent jamais devenir les victimes du Brexit. »

Asie

Si on peut se fier au passé, une révision à la hausse de la projection de croissance de la Banque du Japon pour l’an prochain est probable en janvier après que le gouvernement a lui-même rehaussé ses propres prévisions économiques. Le gouvernement japonais prévoit maintenant une croissance de 1,4 % au cours de l’exercice qui commencera en avril, comparativement à une projection en juillet de 1,2 %, d’après ses dernières informations publiées mercredi. Le gouvernement a cité le programme de stimulation dévoilé par le premier ministre Shinzo Abe plus tôt ce mois comme facteur clé d’une accélération de la croissance.

L’indice boursier de référence de l’Inde a clôturé à un niveau record un deuxième jour de suite alors que les investisseurs continuent de surfer sur une vague qui a vu les achats nets par des fonds étrangers dépasser tous les records depuis 2014. L’indice S&P BSE Sensex avait grimpé de 0,5 % à 41 558,57 à 15 h 30 à Bombay, égalant la progression en pourcentage de l’indice NSE Nifty 50. À l’échelle mondiale, les actions frisent de nouveaux records absolus, l’indice S&P 500 ayant franchi un nouveau cap mardi. Les investisseurs étrangers ont injecté 13,4 milliards $US dans des actions d’Inde cette année, causant l’essentiel de la hausse de 15 % de l’indice Sensex en 2019. Les parts des gestionnaires d’actifs indiens dépassent celles de leurs pairs mondiaux parce qu’ils profitent d’un transfert de l’épargne de l’or et de l’immobilier vers les actions et les obligations, même si l’économie croît à son rythme le plus lent depuis plus de six ans.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.