Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Le premier ministre Justin Trudeau révise le régime de prix des médicaments du Canada pour la première fois en plus de 30 ans, ce qui pourrait coûter aux fabricants de médicaments des milliards de dollars de ventes et rehausse l’enjeu dans le débat américain sur le coût des médicaments vendus sur ordonnance. M. Trudeau, qui cherche à distancer son rival conservateur dans les élections d’octobre, a fait adopter une nouvelle réglementation retirant les États-Unis d’un panier de pays de référence utilisé par le Canada pour plafonner les prix des médicaments au pays. La décision s’inscrit dans une modernisation plus large qui représente le pas le plus important pour réduire les prix des médicaments depuis une génération, selon la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor.

Le titre de Lululemon Athletica Inc. a grimpé après la fermeture à la suite d’une augmentation des prévisions de bénéfice annuel de la société une fois de plus et d’un autre trimestre d’augmentation rapide des ventes, ce qui révèle que le producteur de vêtements de yoga réussit encore à éviter les faiblesses qui ont fait chuter d’autres détaillants de vêtements nord-américains. Les ventes comparables – un indicateur largement suivi dans le secteur – ont augmenté de 17 pour cent sur la base d’une monnaie constante au cours du dernier trimestre, soit plus que l’estimation de 12 pour cent établie par Consensus Metrix. Ce résultat marque le septième trimestre d’affilée où il dépasse 10 pour cent – un exploit rare dans le commerce de détail. Lululemon prévoit maintenant un bénéfice de 4,63 à 4,70 $US cette année, 12 cents de plus que sa prévision antérieure, malgré les avertissements selon lesquels une augmentation du recours au transport par avion finira par réduire les marges.

États-Unis

Attention Wall Street, Facebook Inc. vient voler vos ingénieurs. La société géante de médias sociaux de Menlo Park, en Californie, veut doubler son effectif à New York, visant à embaucher plus de 3 000 personnes au cours des trois à cinq prochaines années selon un porte-parole de la société. Environ la moitié de son effectif dans cette ville est composée d'ingénieurs, soit près de 1 600, et le recrutement de tels travailleurs dans le secteur des finances est « assez commun » chez Facebook, a-t-il dit. L’expansion pourrait préparer une rivalité de Facebook avec certaines des plus grandes sociétés dans le monde des finances, comme Goldman Sachs Group Inc., qui cherche à recruter plus de 100 programmeurs pour des postes reliés à la technologie au cours des prochains mois dans le cadre de sa plus vaste campagne d’embauche cette année. Goldman a dit qu’elle compte recruter dans les rangs de ses rivaux dans les secteurs de la technologie et des finances.

Les procureurs généraux de certains États lanceront formellement ses enquêtes antitrust séparées contre Facebook Inc. et la division Google d’Alphabet Inc. la semaine prochaine, selon des personnes bien informées du sujet, ajoutant une pression supplémentaire aux géants de la technologie qui sont déjà sous la loupe des instances fédérales.

Europe

Les partis d’opposition refuseront au premier ministre britannique, Boris Johnson, la possibilité de déclencher des élections générales dans le cadre d’un vote au Parlement lundi, alors qu’ils cherchent à éviter que le Royaume-Uni sorte de l’Union européenne sans accord de divorce, le 31 octobre. Cela rend toute élection improbable avant novembre au plus tôt.

La chancelière allemande Angela Merkel a dit au premier ministre chinois Li Keqiang que l’Allemagne reste ouverte aux échanges commerciaux même si son gouvernement a rehaussé les barrières à l’entrée pour l’investissement dans des domaines sensibles. Le resserrement des règles d’investissement de l’Allemagne doit permettre de faire des vérifications sur les investisseurs étrangers dans des secteurs stratégiques, a dit Mme Merkel à des journalistes lors d’une conférence de presse conjointe à Pékin vendredi au début d’une visite de deux jours en Chine. M. Li a promis que la Chine ouvrira davantage son économie.

Asie

La banque centrale de la Chine a annoncé une réduction du montant de liquidités que les banques doivent conserver en réserve, injectant de la liquidité dans une économie qui se heurte à de nouvelles entraves pour la croissance. Le ratio des réserves obligatoires pour toutes les banques sera abaissé de 0.5 point de pourcentage, à partir du 16 septembre, a annoncé la Banque populaire de Chine sur son site Web vendredi. La BPdC a aussi réduit son taux de réserves RRR d’un point de pourcentage pour certaines banques commerciales de villes, ce qui doit prendre effet en deux temps, le 15 octobre et le 15 novembre. Ces réductions libéreront 900 milliards de yuans (126 milliards $US) de liquidités a-t-elle dit.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.