Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Mitsubishi Heavy Industries Ltd., qui construit le premier avion de ligne du Japon depuis les années 1960, a engagé des pourparlers pour acheter le programme de jets régionaux CRJ de Bombardier Inc. afin de soutenir ses ambitions de construction d’avions. Mais aucune décision n’a encore été prise, a dit la société de Tokyo dans un communiqué publié mercredi après un article de la revue Air Current disant que les négociations étaient parvenues à un stade avancé.

Le marché immobilier résidentiel de Toronto a opéré un retour en force en mai. Les ventes dans la plus grande ville du Canada ont bondi de 19 % par rapport au même mois un an plus tôt, à 9 989 transactions, alors que les prix ont augmenté, selon un rapport du Toronto Real Estate Board paru mercredi. Bien que le bond soit important, les ventes remontent d’un creux inégalé depuis 15 ans et se situent toujours en dessous de la moyenne de 10 ans d’environ 10 300 pour le mois de mai. Les ventes au cours du mois ont été les plus élevées sur une base corrigée des effets saisonniers depuis décembre 2017, juste avant la mise en place des nouveaux tests de résistance. Le marché a fortement plongé quand le gouvernement a resserré les règles du crédit hypothécaire en janvier 2018. Si l’année 2019 a commencé lentement, les ventes ont repris au deuxième trimestre et le marché continue de se stabiliser, selon le rapport.

États-Unis

Les grands argentiers de la Réserve fédérale ne sont pas encore prêts à réduire les taux d’intérêt, mais l’aggravation des tensions commerciales les pousse dans cette direction. Dans des commentaires séparés mardi, le président de la Fed, Jerome Powell, et son n° 2, Richard Clarida, ont à nouveau assuré aux investisseurs nerveux qu’ils surveillent de près tout indice signalant que les tensions entre les États-Unis et leurs partenaires commerciaux assombrissent les perspectives de la plus grande économie du monde. Leurs remarques rapprochent la Fed un peu plus de sa première réduction de taux d’intérêt depuis 2008.

Le président Donald Trump a prévenu sur Twitter qu’il ne « bluffe » pas avec sa menace d’imposer des droits de douane de 5 % sur les marchandises en provenance du Mexique, même si l’opposition à cette décision augmente parmi les élus républicains. Plus tard aujourd’hui, le ministre des Affaires étrangères mexicain, Marcelo Ebrard, rencontrera des hauts fonctionnaires à la Maison-Blanche pour essayer de trouver un moyen d’apaiser le président. Les marchés font le pari que certains progrès pourront être accomplis et le peso mexicain était hier la grande monnaie la plus performante au monde.

Europe

Les entreprises qui empruntent augmentent les ventes d’obligations en euros à ultra long terme alors que les investisseurs cherchent à échapper aux rendements anémiques les obligations gouvernementales. Le constructeur américain de tracteurs, Deere & Co., a suivi cette tendance mercredi, en offrant une obligation en euros de 20 ans, la plus longue durée pour cette entreprise dans la monnaie commune, d’après les données compilées par Bloomberg. C’est la cinquième émission d’une euro-obligation de 20 ans par une société non financière en environ deux semaines. Et ce juste après deux émissions dans la partie précédente de l’année. Unilever NV et Vodafone Group Plc ont également fait partie de la récente vague d’émetteurs d’obligations en euros de 20 ans, alors que les investisseurs se tournent vers les dettes de sociétés de catégorie investissement – ou les emprunteurs plus risqués – de longue durée dans l’espoir d’atteindre leurs objectifs de rendement. Environ 30 % des obligations en Europe ont des rendements négatifs, alors que les Bunds allemands de 10 ans offrent des pertes garanties si elles sont conservées jusqu’à l’échéance en raison des prévisions de faible taux et des préoccupations économiques.

Les données définitives de l’indice PMI de mai avaient quelque chose de rassurant pour la zone euro ce matin où le chiffre composé a été légèrement révisé à la hausse, à 51,8, bien que la fabrication reste un frein pour les perspectives de croissance.

Asie

Le Fonds monétaire international a réduit ses prévisions de croissance économique de la Chine et dit que la guerre commerciale avec les États-Unis fait pencher la balance des risques du côté de la baisse. Selon les prévisions, la deuxième économie mondiale devrait croître de 6,2 % cette année et de 6,0 % en 2020, un dixième de point de pourcentage de moins que dans les estimations précédentes dans les deux cas, a indiqué le FMI à Pékin, mercredi.

Le président Xi Jinping a affirmé que l’économie de la Chine se stabilise et s’est nettement améliorée, présentant une évaluation positive de la santé du pays malgré une aggravation de la guerre commerciale et les récentes statistiques faibles.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.