Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Les valeurs des maisons canadiennes ont baissé pour la première fois en trois décennies, les prix de certains des marchés les plus chers du pays ayant chuté même si le fardeau des dettes a augmenté. La valeur de l'immobilier résidentiel du Canada a perdu 30 milliards $ au quatrième trimestre pour s'établir à 5 100 milliards $, comparativement à 5 130 milliards $ pendant le même trimestre l'année précédente, selon un rapport de Statistique Canada paru jeudi. Le recul de 1,4 pour cent marque la première diminution de la valeur des maisons à l'échelle de tout le pays selon des données qui remontent jusqu'à 1990.

États-Unis

Il n'y aura pas de rencontre entre le président Donald Trump et le président Xi Jinping pour signer un accord mettant fin à leur guerre commerciale ce mois-ci; celle-ci aura probablement lieu en avril au plus tôt, selon trois personnes bien informées du dossier. Malgré les progrès dont les deux parties disent qu'ils ont été accomplis, un sommet espéré au site de villégiature de Mar-a-Lago de M. Trump n'aura pas lieu à la fin d'avril, s'il a lieu, selon une de ces personnes. La Chine préfère une visite d'État officielle plutôt qu'une apparition moins formelle simplement pour signer un accord commercial, a dit cette personne.

Europe

L'Éthiopie a envoyé en France les boîtes noires du Boeing 737 MAX qui s'est écrasé en vue de leur décodage après avoir refusé de les remettre aux autorités américaines qui ont maintenu les autorisations de vol du modèle MAX alors que la plupart des autres autorités de réglementation avaient cloué l'avion au sol. Les enregistreurs des données de vol et des échanges dans le cockpit sont arrivés à Paris où ils seront traités par le Bureau d'enquêtes et d'analyses, l'organisme d'enquête sur les accidents aériens français, selon un porte-parole de l'agence. Le BEA téléchargera les données pour les autorités éthiopiennes, mais n'a pas été invité à les analyser, a-t-il dit.

Asie

Le ralentissement économique de la Chine s'est accentué pendant les deux premiers mois de l'année, poussant le chômage fortement à la hausse et intensifiant les pressions sur la stratégie de stimulation calibrée du gouvernement. Alors que la production industrielle a enregistré son pire début d'année depuis 2009 et que le commerce de détail progresse au rythme le plus lent depuis 2012, le taux de chômage a bondi de 4,9 pour cent en décembre à 5,3 pour cent en février, soit le plus haut niveau depuis deux ans. Côté positif, les investissements en immobilisations ont accéléré et les investissements immobiliers ont bondi.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.