Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Le Canada bannira probablement Huawei Technologies Co. de son réseau 5G, selon des analystes et des spécialistes de la sécurité, mais le premier ministre Justin Trudeau pourrait retarder la décision le plus possible pour éviter de compromettre le sort de trois Canadiens détenus en Chine.

Le Bureau du surintendant des institutions financières a défendu les règles plus strictes pour l'ouverture de crédits hypothécaires qui ont récemment été mises en cause dans le ralentissement du marché immobilier résidentiel du Canada, mais laisse la porte ouverte à des modifications de cette réglementation, si les conditions devaient changer. Carolyn Rogers, surintendante auxiliaire, a dit que le resserrement de la réglementation des prêts reste un moyen prudent de se protéger contre les risques sur le marché. Le BSIF continue d'évaluer constamment la situation.

La bourse canadienne de cryptomonnaie Quadriga dit que les positions des clients sont bloquées dans un coffre-fort électronique après le décès du fondateur de l'entreprise qui n'avait pas révélé les codes d'accès à son ordinateur portable. Mais deux chercheurs pensent que l'argent pourrait avoir disparu.

États-Unis

Dans son discours sur l'état de l'Union mardi soir, le président Trump a renouvelé son appel en faveur de la construction d'un mur à la frontière sud des États-Unis, mais sans réitérer la menace de déclarer une urgence nationale, se montrant un peu moins rigide dans sa première allocution à l'intention du Congrès divisé.

La Réserve fédérale a dit que son test de résistance pour les grandes banques imaginera une augmentation rapide du chômage quand elle a annoncé les détails des scénarios hypothétiques auxquels les banques devraient pouvoir survivre pour passer avec succès la plus nouvelle édition de ces examens.

Examinant les 145 années d'histoire boursière américaine colligées par le professeur Robert Shiller de Yale University, on constate que les bénéfices déclarés ont évolué en sens inverse des cours des actions dans 55 de ces années. Même quand ils évoluaient dans la même direction, les écarts étaient souvent vastes, comme la hausse de 31 % de l'indice S&P en 1997 où les bénéfices ont augmenté de moins de 3 %. Pour dire les choses simplement : Le flux de tous les bénéfices futurs est beaucoup plus important que ceux du trimestre écoulé. Les informations sur les perspectives de croissance dépassent le nombre de dollars par action produits par une société les trois mois précédents, ou l'ampleur de ce qu'elle produira sur les 12 prochains mois.

Europe

L'Arabie saoudite et ses alliés du golfe Persique proposent un partenariat officiel avec un groupe de 10 pays emmenés par la Russie pour essayer de gérer le marché pétrolier mondial, selon des représentants de l'OPEP, dans le cadre d'une alliance qui transformerait le cartel.

La première ministre britannique, Theresa May, a dit qu'elle cherchera à reprendre les négociations sur le Brexit avec l'Union européenne dans un pari audacieux pour obtenir des concessions alors que le temps file avant la sortie du Royaume-Uni de l'UE.

Asie

Les actions du monde entier ont oscillé entre de légers gains et de faibles pertes, prolongeant une série d'opérations molles alors que plusieurs marchés d'Asie sont toujours fermés pour cause de congé.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.