Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Ressources Teck Ltée, la plus grande société minière diversifiée du Canada, a prévenu que le bénéfice du quatrième trimestre serait nettement inférieur aux estimations qui font consensus après des résultats décevants de sa division de l'énergie et de son exploitation à Trail, ainsi que la dépréciation de ses stocks. Le bénéfice sera réduit de 30 cents par action et le bénéfice avant intérêt, impôt et amortissement, de 195 millions $, dit-elle dans un communiqué. La société s'attend à déclarer une perte de 92 millions $ avant amortissement et épuisement et dépréciation des stocks dans son unité énergie, ce qui se traduit par une perte après impôt de 86 millions $.Teck a indiqué que l'augmentation « dramatique » des différentiels de prix du pétrole lourd a nui aux résultats alors qu'une baisse des prix des matières premières au cours du trimestre a entraîné une dépréciation des stocks avant impôt de 80 millions $. La société prévoit de déclarer une perte après impôt de 31 millions $ dans ses activités à Trail, invoquant des facteurs tels que les arrêts pour maintenance et un incendie à l'affinerie d'argent. Au troisième trimestre, la société a déclaré un résultat qui était inférieur aux estimations en raison d'une hausse des coûts dans son unité charbon.

Les acheteurs d'une propriété résidentielle neuve ont finalement atteint leur limite à Toronto l'an dernier. Après des années d'augmentations effrénées des prix, les ventes de logements neufs dans la plus grande ville du Canada ont chuté au plus bas en près de deux décennies en 2018 et l'offre d'appartements en copropriété invendus a explosé, selon deux rapports publiés vendredi. Le marché immobilier résidentiel de Toronto ralentit de manière spectaculaire après une hausse des taux d'intérêt et le renforcement de la réglementation hypothécaire. La ville rejoint les rangs d'autres grandes métropoles comme Londres et Sydney qui constatent un ralentissement alors que les investisseurs internationaux battent en retraite et que les acheteurs locaux rechignent devant les prix élevés. Les maisons individuelles ont connu la plus forte baisse, plongeant de 50 pour cent à 3 831 depuis 2017 et à 74 pour cent en dessous de la moyenne décennale. Les ventes d'appartements en copropriété ont reculé de 38 pour cent à 21 330, mais seulement à 4 pour cent en dessous de la moyenne décennale.

États-Unis

La Chine a promis d'augmenter « substantiellement » ses achats de marchandises américaines après la dernière ronde de négociations commerciales et les deux parties ont prévu de poursuivre les discussions pour parvenir à une percée alors qu'il ne reste qu'un mois avant que l'administration Trump n'augmente les droits de douane. Le président Donald Trump a dit jeudi qu'il enverra deux de ses principaux négociateurs en Chine après deux jours de pourparlers avec les représentants chinois à Washington. Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et le représentant au Commerce Robert Lighthizer se rendront en Chine à la mi-février pour la prochaine ronde de négociations. Les deux parties ont fait des progrès importants pendant les discussions qui étaient franches, précises et fructueuses, selon un communiqué publié par l'agence de presse chinoise Xinhua, vendredi. La Chine s'est engagée à augmenter ses importations de produits et de services américains dans les secteurs de l'agriculture, de l'énergie, de l'industrie a dit le communiqué, sans autre détail. Les deux pays ont convenu de renforcer la coopération sur les droits de propriété intellectuelle et le transfert de technologie, écrit Xinhua.

Les représentants du président autoproclamé du Venezuela Juan Guaido ont assumé toutes les prérogatives d'un gouvernement officiel à Washington cette semaine, rencontrant des parlementaires, demandant le contrôle des actifs de leur pays et s'exprimant devant leur drapeau. Leur effort a été accueilli à bras ouverts par l'administration Trump, qui a reconnu M. Guaido comme président le 23 janvier, quelques minutes après que celui-ci se soit autoproclamé président par intérim du pays. Au cours de la semaine qui s'est écoulée depuis lors, les États-Unis ont pris toute une série de mesures diplomatiques et économiques pour soutenir le politicien de 35 ans, ingénieur de formation. Les États-Unis ont déjà certifié que M. Guaido peut contrôler les principaux comptes de banque aux États-Unis, imposé des sanctions à la société pétrolière propriété d'État, PDVSA, interdisant dans les faits à M. Maduro d'exporter du brut aux États-Unis et ont persuadé la Banque d'Angleterre d'interdire à M. Maduro l'accès à 1,2 milliard $ d'or que le Venezuela détient à Londres.

Europe

Les actions d'Electrolux AB ont bondi après que le fabricant d'appareils ménagers suédois a dévoilé une modernisation généralisée de sa production dans les Amériques et un projet de vente d'une division en réponse au triple revers du changement de la politique commerciale américaine, de l'explosion des coûts des matières premières et de l'effondrement du détaillant Sears. Le fabricant de réfrigérateurs, cuisinières et autres appareils ménagers de Stockholm fermera une nouvelle usine à Memphis, au Tennessee, et retirera le matériel de réfrigération d'une usine à Santiago, au Chili, dans le cadre d'une refonte de la fabrication de plus de 1 milliard de couronnes (111 millions $US). Les investisseurs ont salué ces changements ainsi que les résultats supérieurs aux prévisions en faisant grimper l'action de la société de 11 pour cent, ce qui représente la plus forte hausse en un jour depuis près de quatre ans.

Les fabricants du Royaume-Uni constituent des stocks au rythme le plus rapide à ce jour alors que les craintes soulevées par le Brexit s'intensifient. Les stocks des sociétés ont augmenté en janvier comme jamais en 27 années d'histoire de l'enquête IHS de Markit, a dit le groupe dans un rapport vendredi. Pendant ce temps, l'indice des directeurs des achats sectoriels de Markit a chuté au plus bas en trois mois à 52,8, si bien que la fabrication devrait ralentir la croissance au premier trimestre. La livre sterling a fléchi après la publication des données, se dépréciant de 0,3 pour cent à 1,3071 $ à 9 h 38, heure de Londres. Ces indicateurs sont une preuve de plus que, alors que les politiciens restent dans l'impasse, les entreprises se prémunissent de plus en plus contre le risque d'une sortie désordonnée du Royaume-Uni de l'Union européenne le 29 mars, sans qu'un nouvel accord commercial soit en place.

Asie

Les plans d'Amazon.com Inc. et de Walmart Inc. pour l'Inde ont été fracassés vendredi après la mise en place par le pays d'une nouvelle réglementation sur le commerce électronique qui réduira leur croissance sur le marché de moitié cette année. Le gouvernement du premier ministre Narendra Modi a resserré les règles pour les géants du commerce de détail après de multiples plaintes de petits commerces et de revendeurs nationaux. Amazon et Flipkart de Walmart ont maintenant l'interdiction de conclure des ententes d'exclusivité avec des vendeurs, d'offrir des réductions importantes et de détenir un intérêt commercial dans des commerces en ligne sur leurs sites Web. Des milliers de produits ont déjà disparu des étagères virtuelles du duo qui représente 70 pour cent du commerce de détail en ligne de l'Inde. Arvind Singhal de la société conseil Technopak Advisors Pvt, estime que la croissance de leurs chiffres d'affaires pourrait chuter à 15 pour cent au cours des prochains mois alors qu'elle était de 25 à 30 pour cent précédemment.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.