Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Un accord commercial du Pacifique en expansion à l'initiative du Japon est sur le point d'entrer en vigueur provisoirement, le Canada ayant été le cinquième pays à le signer, selon un représentant fédéral. Le gouvernement du premier ministre Justin Trudeau a envoyé un avis officiel de sa ratification samedi à la Nouvelle-Zélande, qui tient les dossiers de l'Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) réunissant 11 pays, a dit cet interlocuteur qui a revendiqué l'anonymat puisqu'il s'exprimait avant l'annonce officielle. Le Canada a mis la dernière main au processus légal au cours de la fin de semaine après que les législateurs ont entériné l'accord mardi.

États-Unis

Si le Parti démocrate obtenait la majorité à la Chambre des représentants des États-Unis, cela pourrait faire précipiter les actions américaines dans un cycle baissier et déclencher une réorientation des capitaux vers valeurs européennes, japonaises et des pays en développement, selon Mark Mobius, qui investit depuis longtemps dans les marchés émergents. L'indice S&P 500, qui a chuté de près de 9 pour cent sous son record de clôture de septembre, pourrait baisser de 10 à 15 pour cent de plus, car une victoire démocrate entraînerait un blocage politique dit-il. Selon les derniers sondages, le Parti républicain a de bonnes chances de perdre le contrôle de la Chambre aux élections de mi-mandat du 6 novembre.

IBM fait l'acquisition de Red Hat, un important distributeur de logiciels et de technologie à source libre, dans une transaction évaluée à environ 34 milliards $US, selon un communiqué des sociétés publié dimanche. D'après leur communiqué conjoint, IBM achète toutes les actions de Red Hat au comptant au prix de 190 $US l'action. Les actions de Red Hat valaient 116,68 $US à la clôture vendredi soir avant l'annonce. Le producteur de logiciels en source libre deviendra une unité de la division d'infonuagique hydride d'IBM, et son chef de la direction, Jim Whitehurst, intégrera la haute direction d'IBM et relèvera de Ginni Rometty, le grand patron.

Europe

HSBC, la plus grande banque d'Europe, a dit lundi que son bénéfice du troisième trimestre a bondi de 28 pour cent depuis un an, à 5,922 milliards $. Le chiffre d'affaires de la banque de juillet à septembre s'est élevé à 13,798 milliards $, soit 6,32 pour cent de plus qu'au cours de la même période en 2017. Malgré ces améliorations, le bénéfice et le chiffre d'affaires trimestriels de la banque avant impôt étaient légèrement inférieurs aux attentes, selon les prévisions des analystes compilées par Refinitiv. Les actions de HSBC inscrites à la cote de Hong Kong ont bondi de 5 pour cent après la pause de midi. À Londres et à Hong Kong, elles avaient reculé de plus de 20 pour cent depuis le début de l'année alors que les perspectives de croissance mondiale étaient de plus en plus menacées par les incertitudes entourant le commerce international.

La chancelière Angela Merkel ne se représentera pas à l'élection à la présidence de son parti, l'Union chrétienne-démocrate (CDU), en décembre, selon de nombreux articles de presse parus lundi citant des sources anonymes, ce qui constitue l'indication la plus éloquente de son retrait prochain comme chef de gouvernement de l'Allemagne. Un porte-parole du parti a dit que Mme Merkel souhaite rester chancelière jusqu'aux prochaines élections fédérales, en 2021, écrit Reuters, mais qu'elle renoncerait ensuite à toute fonction élective.

Asie

Un avion indonésien avec 189 passagers à bord s'est écrasé en mer lundi alors qu'il tentait de faire demi-tour pour rallier la capitale, Jakarta, d'où il avait décollé quelques minutes plus tôt, et il n'y aurait pas de survivants, selon les informations officielles.

Les marchés de la Chine continentale ont subi un autre revers lundi, chutant de plus de 2 pour cent après un mois d'octobre déjà difficile. Lundi, l'indice composé de Shanghai a dérapé de 2,18 pour cent pour clôturer autour de 2 542,10 alors que l'indice composé de Shenzhen reculait de 2,02 pour cent à 1 264,58. Depuis la fin de septembre, l'indice de Shanghai a chuté de près de 9,9 pour cent, tandis que celui de Shenzhen a perdu au-delà de 12,2 pour cent. Les récentes baisses ont eu lieu malgré les multiples efforts des autorités chinoises ces derniers jours pour calmer les marchés.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.