Haut de la page
Tous les articles

Commentaire financier du jour

Canada

Le syndicat qui représente 50 000 employés de Postes Canada a commencé des grèves tournantes dans quatre villes. Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) dit que les grèves de 24 heures ont débuté lundi 0 h 01 heure locale à Victoria, Edmonton et Windsor (Ont.) et à 1 h 01 à Halifax. Le syndicat affirme que le courrier sera quand même acheminé dans ces villes, mais qu'il sera retardé. Le porte-parole de Postes Canada, Jon Hamilton, a dit dimanche qu'en cas de grèves tournantes l'acheminement normal du courrier serait maintenu partout ailleurs au pays. La hausse des loyers à Toronto a entraîné des ventes records d'immeubles de logement collectif au troisième trimestre, selon un rapport publié vendredi par la société d'immobilier commercial Avison Young Canada Inc. La demande d'autres biens immobiliers commerciaux a continué de dépasser l'offre, selon le rapport. Les investisseurs ont réalisé pour plus de 4 milliards $ de transactions au troisième trimestre.

États-Unis

Le président Donald Trump a promis une nouvelle réduction d'impôts pour les contribuables à revenu moyen au cours d'une réunion politique au Nevada, dans le cadre d'un plan qui serait déposé quelques jours avant les élections de mi-mandat. Ces commentaires ont pris au dépourvu les dirigeants du Parti républicain au Congrès, puisqu'il n'est pas prévu de déposer un projet de loi aussi rapidement, selon un lobbyiste fiscal auprès du GOP. Halliburton – La société de services aux champs pétroliers dépasse les estimations de 1 cent par action, le bénéfice trimestriel étant en hausse de 50 cents par action. Le chiffre d'affaires était également légèrement supérieur aux estimations. Halliburton a dit que les contraintes de capacité nord-américaines et « l'épuisement des budgets des clients » ont eu une incidence sur les résultats, mais juge que la situation est temporaire.

Europe

Les actions et les obligations italiennes ont monté au cours de la séance matinale puisque la rétrogradation par Moody's Investor Services de vendredi était moins sévère qu'on l'avait craint. Les actions des banques italiennes, un des secteurs les plus durement touchés par la récente vague de liquidations, figuraient parmi les valeurs les plus performantes en bourse. De nouveaux risques se profilent à l'horizon aujourd'hui, puisque le pays doit répondre aux « préoccupations graves » soulevées par la Commission européenne au sujet du projet de budget du gouvernement. La première ministre britannique, Theresa May, doit essuyer la colère des députés au Parlement aujourd'hui alors qu'elle essaie de défendre les progrès accomplis dans les négociations de sortie de l'Union européenne. Mme May, qui n'en est pas à la première remise en question de son mandat, se heurte à une vague croissante de critiques au sein de son propre parti parce qu'elle est prête à envisager une prolongation de la période de transition pendant laquelle le Royaume-Uni resterait assujetti aux règles de l'UE.

Asie

L'indice composé de Shanghai a bondi de 4,1 pour cent du jour au lendemain après des commentaires au cours de la fin de semaine du président Xi Jinping qui a assuré les entreprises autres que les sociétés d'État de son soutien sans faille. L'indice MSCI Asie-Pacifique a gagné 0,4 pour cent alors que l'indice Topix du Japon a clôturé à la hausse de 0,2 pour cent.

Tous les articles

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille

Michel Doucet

Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.

Ces articles sont transmis uniquement à titre de renseignement. Les placements doivent être sélectionnés en fonction des objectifs de chaque investisseur. Desjardins Courtage en ligne n'émet aucune recommandation quant à un produit, à la pertinence ou à la valeur potentielle d'un placement donné, ou à une stratégie spécifique. Les opinions émises dans les articles sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position officielle de Desjardins Courtage en ligne.