Haut de la page
Tous les articles

Commentaire financier du jour

Canada

Le cours de l'or, qui a atteint un sommet inégalé depuis 10 semaines à 1 226,42 $US jeudi, se maintient près de 1 200 $US depuis le mois d'août, les négociateurs pondérant les risques géopolitiques susceptibles de renforcer les atouts de valeur refuge du métal jaune comparativement à la hausse des taux d'intérêt qui en réduit l'attrait.

Les emprunteurs canadiens ont poussé les émissions en monnaies étrangères à un record de 125 milliards $US cette année après une vague d'opérations mercredi, comparativement à 122,7 milliards $US pendant la même période l'an dernier. La province d'Ontario, TransCanada Corp., Algonquin Power & Utilities Corp. et l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada ont mobilisé ensemble 4,85 milliards $US, selon de personnes bien informées.

Le gouvernement canadien a confirmé qu'il appliquera des tarifs douaniers provisoires de 25 pour cent sur sept types d'importations d'acier pour éviter que des produits soient déviés vers le pays – et accordera aussi une « exonération ciblée » à certaines entreprises pour les importations d'acier, d'aluminium et d'autres produits.

États-Unis

Le personnel du Département du Trésor des États-Unis a informé le secrétaire Steven Mnuchin que la Chine ne manipule pas le yuan alors que l'administration Trump se prépare à publier un rapport très attendu sur les taux de change, selon deux personnes bien informées du sujet.

J. P. Morgan Chase a dépassé les prévisions des analystes concernant le bénéfice du troisième trimestre. Des résultats supérieurs des services bancaires de détail ont compensé la faiblesse dans la négociation d'obligations. La banque a dépassé les prévisions de bénéfice et de chiffre d'affaires : J.P. Morgan a déclaré un chiffre d'affaires de 27,8 milliards $US, comparativement à la moyenne des estimations de 27,5 milliards $US. Le bénéfice par action a augmenté de 33 pour cent à 2,34 $US, dépassant les prévisions de 2,25 $US.

Europe

BlackRock Inc. a obtenu le mandat de la gestion de 30 milliards de livres (40 milliards $US) d'actifs de Lloyds Banking Group Plc, dernier développement dans une bataille ardente pour remporter une part des 109 milliards de livres que Schroders Plc convoite aussi.

Airbus SE pourrait construire une version à plus grand rayon d'action de son plus récent avion à fuselage étroit d'ici 2023, selon l'acheteur potentiel Air Transat, devançant le modèle concurrent de Boeing Co. sur le marché.

Asie

L'indice de référence de l'Inde a rebondi, récupérant le terrain perdu sur sa progression depuis le début de l'année, car certains investisseurs ont jugé que la liquidation de jeudi avait été excessive. L'indice S&P BSE Sensex a augmenté de 2,2 pour cent pour clôturer à 34 733,58 à Bombay, ce qui représente sa plus forte progression en plus de deux ans.

Alors que Tencent Holdings Ltd. a perdu plus de 250 milliards $ de capitalisation boursière, le géant chinois de l'Internet investit dans de nouvelles entreprises – café et véhicules électriques – qui ont ouvert des voies dans lesquelles d'autres s'engouffrent maintenant.

Tous les articles

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille

Michel Doucet

Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.

Ces articles sont transmis uniquement à titre de renseignement. Les placements doivent être sélectionnés en fonction des objectifs de chaque investisseur. Desjardins Courtage en ligne n'émet aucune recommandation quant à un produit, à la pertinence ou à la valeur potentielle d'un placement donné, ou à une stratégie spécifique. Les opinions émises dans les articles sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position officielle de Desjardins Courtage en ligne.