Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Le différentiel entre les prix du brut lourd canadien et du brut West Texas Intermediate dans les contrats à terme est le plus grand depuis près de cinq ans, ce qui soulève le spectre d'une réduction de la production de pétrole du Canada. Le WCS pour livraison en novembre a encore baissé de 1,25 $US, à 40,75 $US le baril mardi, ce qui représente le plus grand écart négatif pour le Canada depuis novembre 2013, selon des données compilées par Bloomberg. Le plongeon s'est produit alors que la nouvelle production de Suncor Energy Inc. à la mine de Fort Hills remplit les pipelines au maximum. Quand la décote a augmenté à 30 $US le baril un peu plus tôt cette année avec la panne d'un pipeline, des sociétés comme Cenovus Energy Inc. et Canadian Natural Resources Ltd. ont dit qu'elles réduiraient la production ou entreprendraient leurs travaux d'entretien plus tôt que prévu.

Les promoteurs d'un projet de 40 milliards $ pour exporter du gaz naturel canadien se lancent dans une stratégie audacieuse : construire d'abord et se soucier de trouver des acheteurs ensuite. Après une décennie de planification et de négociations, Royal Dutch Shell Plc et quatre partenaires ont donné leur autorisation officielle à la construction d'un terminal de liquéfaction et d'exportation de gaz en Colombie-Britannique, selon un communiqué paru tard lundi soir. Le combustible super-refroidi qui sera produit sera partagé entre les associés qui seront libres de le vendre comme ils veulent et à qui li leur plaira, selon Andy Calitz, chef de la direction de la coentreprise, LNG Canada.

États-Unis

Le président de la Fed de Chicago, Charles Evans, a dit qu'il est « assez à l'aise » avec la perspective d'une nouvelle augmentation des taux d'intérêt en décembre.

Les autorités fiscales de l'État de New York ont ouvert une enquête sur les allégations publiées par le New York Times selon lesquelles le président Donald Trump et sa famille auraient créé leur empire immobilier par de multiples fraudes, en soustrayant des centaines de millions de dollars à l'impôt. Le fisc examine les allégations parues dans l'article du New York Times et exploite vigoureusement toutes les voies d'enquête possible, a dit James Gazzale, porte-parole du département de la Fiscalité et des Finances. Le Times a écrit mardi que M. Trump a reçu beaucoup plus de son père, Fred Trump, que ce qu'il a affirmé précédemment et que son père a volé au secours de ses entreprises quand elles étaient en difficulté financière. Le journal a aussi écrit que la famille a utilisé toute une variété de stratagèmes – certains potentiellement illégaux – pour minimiser ses impôts.

Les actions de Lennar ont gagné 5,5 % avant l'ouverture des marchés après que le constructeur immobilier LEN US Equity a annoncé son bénéfice du troisième trimestre et que le président exécutif du conseil Stuart Miller a dit que la société pourrait être « très bien placée pour continuer sa solide performance pendant les derniers mois de 2018 et en 2019 ». Les « caractéristiques fondamentales sous-jacentes » du secteur du logement – faible taux de chômage, hausse des salaires et parc d'invendus limité – soutiendront probablement la vigueur du marché de l'immobilier résidentiel à plus long terme, même si les données économiques nationales révèlent une hausse des prix et des taux d'intérêt qui ralentit les ventes dans l'ensemble.

Europe

Les marchés italiens ont eu un peu de répit après la parution d'une information selon laquelle le gouvernement se serait incliné sous la pression de l'Union européenne pour qu'il réduise son objectif de déficit budgétaire. Les obligations d'État ont mis fin à quatre jours de baisse et l'indice FTSE MIB des actions était en passe d'enregistrer sa plus forte hausse en plus d'une semaine après un article du Corriere della Sera disant que le gouvernement s'efforcera de limiter le déficit à 2 pour cent en 2021, alors qu'il avait prévu 2,4 pour cent. L'objectif pour 2020 sera ramené à 2,2 pour cent, alors qu'il restera à 2,4 pour cent pour l'an prochain, selon le quotidien.

Asie

Les monnaies de l'Indonésie et de l'Inde restent sous la pression de la flambée des prix du pétrole. Cependant les monnaies émergentes du reste de l'Asie étaient stables à marginalement en hausse puisque l'appétence pour le risque a été soutenue par l'euro. Un indice des actions de la région a chuté un quatrième jour de suite.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.