Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

Les actions canadiennes du secteur du cannabis ont battu en retraite mardi parce que la plus grande province du pays a dit qu'elle retardera le lancement de magasins traditionnels de marijuana de six mois après la légalisation. Canopy Growth Corp. avait chuté de 5,7 pour cent, Aphria Inc., de 5,3 pour cent et Aurora Cannabis Inc., de 4,7 pour cent à 10 h à Toronto. L'indice BI Canada Cannabis Competitive Peers a reculé de 1,5 pour cent, descendant au plus bas depuis novembre, et portant sa perte totale à 44 pour cent. Le gouvernement progressiste conservateur de l'Ontario a dit lundi qu'il amorcera la vente de cannabis avec un modèle de boutique en ligne quand la marijuana sera légalisée, le 17 octobre, alors que la vente au détail privée démarrera le 1 er avril. Cela représente un changement de politique abrupt par rapport à celle de l'ancien gouvernement libéral, qui avait prévu de vendre du cannabis dans des magasins provinciaux, en commençant par 40 établissements en 2018.

États-Unis

La société de Warren Buffett, Berkshire Hathaway, a augmenté de 5 pour cent sa participation dans Apple, selon une déclaration réglementaire de mardi qui dévoile les positions détenues à la fin du deuxième trimestre. Berkshire a aussi étoffé ses positions dans Goldman Sachs de 21 pour cent, dans Delta de 18,8 pour cent et dans Southwest de 18,7 pour cent, selon ce document, et elle a ajouté 6,7 pour cent à sa participation dans Teva, qu'elle avait doublée au premier trimestre de cette année. Le conglomérat de M. Buffett a accumulé régulièrement des actions d'Apple depuis deux ans au point d'en être devenu le deuxième actionnaire. Apple est récemment devenue la première société américaine dont la capitalisation boursière a dépassé les 1 000 milliards $US et ses actions ont bondi de 23 pour cent cette année.

Europe

L'indice pan-européen Stoxx 600 a stagné, la plupart des secteurs affichant un solde positif. Les flux d'opérations étaient lents puisqu'un certain nombre de bourses européennes étaient fermées en raison d'un jour férié, notamment en Italie, en Grèce et en Autriche. Les actions du secteur du voyage et des loisirs figuraient parmi les plus performantes après l'annonce de la nomination prochaine d'un nouveau PDG à la tête d'Air France-KLM. Les actions de la compagnie aérienne ont augmenté de 1,7 pour cent avant l'ouverture, mais ont reperdu un peu de terrain depuis, après la parution d'informations selon lesquelles le chef de la direction d'Air Canada, Benjamin Smith, prendra la barre de la société franco-hollandaise.
Le ministre turc du Commerce, Ruhsar Pekcan, a dit que le doublement des tarifs douaniers sur certaines importations en provenance des États-Unis équivaudrait à 533 millions $US, selon l'agence de presse nationale Anadolu. La Turquie a doublé les droits de douane frappant certaines importations américaines, dont l'alcool, les voitures et le tabac en représailles contre des décisions de l'Oncle Sam.

Asie

Les actions asiatiques ont, pour la plupart, clôturé à la baisse mercredi, ignorant le ton positif de Wall Street, alors que l'USD est resté ferme dans le sillage de la crise de la monnaie turque. Les marchés de la Chine ont dérapé, l'indice composé de Shanghai cédant 2,06 pour cent pour clôturer à 2 723,64, ce qui équivaut à une troisième séance de baisse d'affilée. L'indice des valeurs sûres CSI 300 a perdu 2,38 pour cent sur la journée, les secteurs de la santé et de la consommation laissant le plus à désirer. Ces replis ont eu lieu au lendemain de la publication de statistiques sur les investissements en immobilisations et la production industrielle inférieurs aux attentes mardi.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.