Haut de la page
Tous les articles

Commentaire financier du jour

Canada

Le ministre canadien des Finances, Bill Morneau, restera en poste quand le premier ministre Justin Trudeau remaniera son cabinet, ce qui pourrait se produire dès cette semaine, ont affirmé certaines sources politiques mardi. La ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, ne bougera pas non plus, ont-elles ajouté sous le sceau de l'anonymat devant la sensibilité de la situation. La prochaine élection doit avoir lieu en octobre 2019 et M. Trudeau veut rafraîchir son cabinet face à la contestation de plus en plus forte du Parti conservateur qui forme l'opposition officielle, ont expliqué les mêmes sources. Le bureau de M. Trudeau a refusé de commenter. Un sondage Nanos Research publié mardi accorde aux libéraux 37 pour cent des intentions de vote et aux conservateurs, 35 pour cent, si bien que, si des élections avaient lieu maintenant, M. Trudeau aurait un gouvernement minoritaire affaibli.

États-Unis

Le dollar US a monté vers un sommet inégalé depuis un an mercredi dans la foulée des commentaires optimistes du président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, au sujet de l'économie des États-Unis. Bien que M. Powell n'ait rien changé au sujet des attentes concernant la politique monétaire future, les opérateurs ont cru voir dans ses propos la confirmation que les autorités sont à l'aise avec la hausse de près de 6 pour cent du billet vert par rapport aux devises rivales au cours des trois derniers mois. Dans son témoignage devant le Congrès mardi, M. Powell a dit qu'il croyait que les États-Unis devraient connaître encore plusieurs années de croissance régulière, et il a minimisé les risques pour l'économie américaine d'une escalade du conflit commercial.

Europe

Les autorités de réglementation de l'Union européenne ont infligé à Google, appartenant à Alphabet, une amende d'environ 5 milliards $US pour abus de position dominante avec son système d'exploitation pour téléphones mobiles Android, selon certains rapports. L'affaire concerne la position dominante du système d'exploitation Android de Google, un des logiciels d'exploitation de téléphones mobiles intelligents les plus populaires au monde, qui livre une concurrence féroce au système iOS d'Apple. Le système Android contrôle près de 80 pour cent des téléphones intelligents dans le monde. L'UE a scruté cette domination à la loupe et fait valoir que Google devrait chercher à rendre la concurrence plus équitable et à permettre à de petits acteurs de s'épanouir sur le marché.

Asie

La guerre commerciale lancée par les États-Unis est devenue le plus important destructeur de confiance dans l'économie mondiale, a averti le ministre des Affaires étrangères de la Chine mercredi, ajoutant que le monde entier devrait réagir si les États-Unis poursuivent leur action délibérée. La porte-parole du ministre, Hua Chunying, a dit à des journalistes lors d'un point de presse ordinaire que les États-Unis fabriquent de toutes pièces toutes sortes de justifications pour leur action dans le commerce international, notamment en invoquant la sécurité nationale. L'économie de la Chine a crû à un rythme plus lent au deuxième trimestre, selon des statistiques parues mardi, le différend commercial entre Pékin et Washington mettant à mal les perspectives de la deuxième économie du monde.

Tous les articles

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille

Michel Doucet

Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.

Ces articles sont transmis uniquement à titre de renseignement. Les placements doivent être sélectionnés en fonction des objectifs de chaque investisseur. Desjardins Courtage en ligne n'émet aucune recommandation quant à un produit, à la pertinence ou à la valeur potentielle d'un placement donné, ou à une stratégie spécifique. Les opinions émises dans les articles sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position officielle de Desjardins Courtage en ligne.