Haut de la page
Tous les articles

Commentaire financier du jour

Canada

Shaw Communications a récemment retenu les services de Valeurs mobilières TD pour trouver un acquéreur pour sa participation de 38 % dans Corus Entertainment, selon un article du Globe and Mail, qui cite des sources non identifiées bien informées du projet.

Le plus important négociant de denrées agricoles craint pour l'état du commerce mondial. Un cadre supérieur de Cargill Inc., la plus grande société à capital fermé d'Amérique, a dit mardi que le monde risque de s'enfoncer dans l'isolationnisme avec les différends commerciaux internationaux actuels.

États-Unis

La Coupe du monde revient en Amérique. Les pays réunis au 68e congrès de la FIFA à Moscou ont soutenu la proposition conjointe de l'Amérique du Nord pour accueillir la Coupe du monde 2026. Avec quelques parties disputées au Mexique et au Canada, mais la majorité aux États-Unis, le projet d'édition 2026 de la Coupe du monde promet d'être un des tournois les plus riches et les plus lucratifs de l'histoire du soccer.

La grande victoire d'AT&T Inc. devant les tribunaux dans son offre publique sur Time Warner Inc. représente un important revers pour la nouvelle approche du département de la Justine dans ses décisions sur les fusions sous l'administration du président Donald Trump et promet de déclencher une vague de fusions dans divers secteurs.

Europe

L'Italie a eu droit à une forte demande de la plupart des obligations qu'elle a adjugées mercredi dans ce qui constitue le premier test important de l'intérêt des investisseurs pour ce mois. Le pays a vendu au total pour 5,63 milliards € (6,6 milliards $US) d'obligations de trois à 30 ans, ce qui était proche de la fourchette haute des ventes envisagées. Le prix de vente moyen des obligations de 30 ans était de 37 cents au-dessus du niveau du marché secondaire juste avant la date limite des soumissions, ce qui laisse entrevoir un certain enthousiasme des investisseurs pour les émissions de plus longue durée.

Asie

L'action de ZTE Corp. a plongé après que la société a accepté de payer des pénalités d'au moins 1 milliard $US et de revoir la composition de sa direction à l'issue d'un règlement coûteux qui l'autorise à reprendre les affaires après une interruption de deux mois. Le titre du deuxième fabricant chinois de matériel de télécommunication était en baisse de 42 pour cent après la reprise de sa négociation à Hong Kong depuis sa suspension en avril, lorsque les États-Unis avaient interdit d'acquérir de la technologie américaine jugée vitale en guise de représailles pour ne pas avoir appliqué les sanctions contre l'Iran.

Toyota Motor Corp. fait le pari le plus gros qu'un constructeur automobile a fait jusqu'ici sur le transport à la demande en se lançant dans un secteur qui menace de perturber le modèle traditionnel de la possession d'un véhicule. Le constructeur automobile le plus rentable du monde investit 1 milliard $US dans la société Grab Holdings Inc. de Singapour, ce qui valorise à un peu plus de 10 milliards US le premier service de transport à la demande d'Asie du Sud-Est, aux dires d'une personne au courant de la transaction.

Tous les articles

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille

Michel Doucet

Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.

Ces articles sont transmis uniquement à titre de renseignement. Les placements doivent être sélectionnés en fonction des objectifs de chaque investisseur. Desjardins Courtage en ligne n'émet aucune recommandation quant à un produit, à la pertinence ou à la valeur potentielle d'un placement donné, ou à une stratégie spécifique. Les opinions émises dans les articles sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position officielle de Desjardins Courtage en ligne.