Haut de la page

Commentaire financier du jour

Canada

L'Association canadienne des producteurs pétroliers demande au gouvernement d'augmenter le recours aux crédits de carbone et de modifier le système de comptabilisation pour les projets de pétrole et de gaz afin d'éviter le détournement des investissements vers d'autres pays où la réglementation est moins stricte. Les plafonds de compensation en Colombie-Britannique et en Alberta empêchent ces marchés de devenir efficients, et le gouvernement canadien devrait envisager d'acheter des crédits de carbone à l'étranger pour aider à atteindre ses objectifs d'émissions nationaux, explique l'association dans un dossier publié mardi. Le groupe a aussi demandé que les producteurs soient autorisés à passer en charges immédiatement les coûts des nouveaux investissements, plutôt que de les amortir sur des périodes plus longues.

Le prix du pétrole a frisé les 65 $US le baril alors qu'un rapport de l'industrie révélant une baisse des stocks américains de brut a aidé à soulager les craintes après qu'on a appris que les États-Unis auraient demandé à l'OPEP d'augmenter sa production.

États-Unis

Facebook Inc. a dit qu'elle avait des ententes de partage de données avec quatre fabricants chinois de téléphones grand public, dont Huawei Technologies Co., ce qui a ravivé les craintes que le réseau social ait toujours omis de dire à ses usagers comment leurs renseignements personnels sortent du giron de Facebook.

Les États-Unis et la Chine ont poursuivi leurs tractations sur un accord pour éviter une guerre commerciale, la Chine offrant d'augmenter ses achats de marchandises américaines et les États-Unis concluant une transaction pour permettre à la société chinoise ZTE Corp. de reprendre ses achats auprès de fournisseurs américains. En prévision de la date limite d'imposition de droits de douane sur les importations chinoises de la mi-juin, la Chine a proposé d'accroître ses achats de marchandises américaines d'environ 25 milliards $ cette année, selon deux personnes bien informées du dossier, qui ont revendiqué l'anonymat, parce que les négociations ne sont pas publiques. Le pétrole brut, le charbon et des denrées agricoles font partie des marchandises dont la Chine est disposée à accroître les achats, selon ces interlocuteurs.

Europe

L'indice de référence FTSE MIB avait cédé 1 % à 9 h 52 à Milan, tiré vers le bas par les banques; le premier ministre Giuseppe Conte a alarmé les marchés mardi avec son discours inaugural promettant une vague de mesures populistes, de l'augmentation des allocations pour les pauvres et chômeurs à de larges réductions d'impôts.

Les actions européennes ont peu bougé à l'ouverture alors que les actions italiennes battaient en retraite et que les États-Unis et la Chine échangeaient des propositions commerciales pour éviter une escalade des tensions économiques.

Asie

La banque centrale d'Inde a haussé son taux d'intérêt de référence pour la première fois depuis 2014 pour réduire la pression croissante sur les prix et calmer les marchés financiers, le durcissement de la politique américaine se répercutant sur les pays émergents.

Tencent Holdings Ltd. s'associe à l'État chinois pour créer un système de passeport électronique qui facilitera les déplacements entre Hong Kong, Macao et la province méridionale de Guangdong. Ce projet inédit relierait les nombreux documents de voyage à l'application de Tencent WeChat pour simplifier le passage des frontières, a déclaré la société de Shenzhen, installée à Guangdong, dans un communiqué. Avec un système d'identification par carte électronique, le voyageur pourra un jour s'inscrire à l'hôtel et gérer ses comptes bancaires si les autorités de réglementation donnent leur accord, a précisé la société.

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille
Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.