Haut de la page
Tous les articles

Commentaire financier du jour

Canada

La Bourse de Toronto reprend ses activités ce matin. Une panne de matériel avait arrêté la principale bourse d'actions et de dérivés du Canada pendant deux heures vendredi après-midi. La panne, qui avait commencé à 13 h 37 à la bourse des dérivés de Montréal et s'était propagée deux minutes plus tard aux bourses des actions du Groupe TMX Ltée, était due à la défaillance d'un appareil de stockage central du système de négociation. Elle n'était pas le résultat d'une cyberattaque, a dit la société dans un communiqué samedi.

La capacité des Canadiens d'assumer de plus en plus de dettes sera mise à l'épreuve. Les plus grandes banques du pays ont commencé à augmenter les taux des emprunts la semaine dernière, au moment où la haute saison des achats d'immobilier résidentiel est amorcée. De plus, le marché des prêts hypothécaires devrait connaître d'importantes quantités de renouvellements dans un contexte où les coûts du service de la dette augmentent déjà au rythme le plus rapide depuis une décennie.

États-Unis

T-Mobile US Inc. s'est engagée à acquérir Sprint Corp. au prix de 26,5 milliards $US en actions, faisant le pari que les deux opérateurs de télécoms pourront faire équipe pour construire le réseau sans fil de la prochaine génération et prendre une longueur d'avance sur les chefs de file Verizon Communications Inc. et AT&T Inc. La transaction fait suite à des années de tergiversations entre Deutsche Telekom AG, la société allemande qui contrôle T-Mobile, et SoftBank Group Corp., le propriétaire japonais de Sprint, et a lieu cinq mois après l'échec d'une tentative de fusion préalable. La fusion réduit le secteur américain du sans-fil de quatre à trois grands concurrents, ce qui suscitera un examen attentif des autorités de réglementation.

Le département du Commerce américain jongle avec une avalanche de demandes d'exclusions de produits des droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium imposés par le président Donald Trump, créant des retards qui ont suscité des appels à l'action des législateurs et de groupes commerciaux.

Le prix du pétrole a chuté alors que le nombre d'appareils de forage en service aux États-Unis a augmenté une quatrième semaine de suite, mais était encore en bonne voie d'enregistrer une deuxième augmentation mensuelle.

Europe

Les efforts qui visaient à enclencher les pourparlers au niveau gouvernemental entre le Mouvement cinq étoiles et le parti démocratique de centre gauche en Italie ont échoué, les dirigeants des deux formations ayant jugé le dialogue impossible, ce qui accroît la probabilité de nouvelles élections dans quelque mois.

J Sainsbury Plc compte acquérir la filiale Asda de Walmart Inc. pour 7,3 milliards £ (10 milliards $US) au terme d'une opération qui augmentera le poids du distributeur alimentaire du Royaume-Uni sur une marché très concurrentiel et qui a propulsé le titre à son niveau le plus haut depuis près de trente ans.

Asie

Kim Jong Un s'est lancé dans une opération de charme avant la tenue du sommet avec Donald Trump, accroissant ainsi la pression sur le président américain pour que celui ci adoucisse les sanctions contre la Corée du Nord avant même d'avoir fait quelque concession véritable.

Tous les articles

L'auteur

Michel Doucet

Michel Doucet

Vice-président et gestionnaire de portefeuille

Michel Doucet

Après l’obtention de son baccalauréat de la Faculté des Sciences sociales de l’Université du Québec à Montréal, et de sa scolarité de deuxième cycle, Michel Doucet débute sa carrière comme économiste junior au siège social de la Banque Nationale à Montréal. En 1992, il joint l’équipe du groupe institutionnel – actions et revenu fixe – de Lévesque Beaubien Geoffrion à titre d’économiste, analyste de marché. Au cours des années, il mène divers projets touchant à l’économie internationale, nord-américaine et aux finances publiques canadiennes. En 1996, l’équipe d’économistes institutionnels dont il fait partie, est classée première au pays par Brendan Wood International. En août 1997, monsieur Doucet entre au Service aux particuliers de Lévesque Beaubien Geoffrion où il occupe les fonctions d’économiste, analyste du marché à revenu fixe et vice-président. En 2004, il joint le secteur du plein exercice chez Valeurs mobilières Desjardins à titre de vice président. Il occupe les fonctions de stratège pour les titres à revenu fixe, d’économiste et de gestionnaire de portefeuille. Il gère la Direction Groupe conseil en portefeuille, Mise en marché du conseiller et Distribution de la planification financière et de l'assurance.

Ces articles sont transmis uniquement à titre de renseignement. Les placements doivent être sélectionnés en fonction des objectifs de chaque investisseur. Desjardins Courtage en ligne n'émet aucune recommandation quant à un produit, à la pertinence ou à la valeur potentielle d'un placement donné, ou à une stratégie spécifique. Les opinions émises dans les articles sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position officielle de Desjardins Courtage en ligne.