Haut de la page

Avez-vous établi votre politique de placement?

Tout investisseur désireux de gérer son portefeuille lui-même ne doit pas négliger d’établir sa politique en matière de placement. Il aura ainsi une vision claire de l’orientation qu’il veut donner à son portefeuille et pourra prendre de meilleures décisions.

On doit tenir compte de quatre règles importantes au moment d’élaborer sa politique de placement.

La Première règle : la diversification, qui consiste à détenir des titres répartis dans différents secteurs d’activité, ce qui permet de réduire le risque non systématique d’un portefeuille. Cette pratique repose sur le principe selon lequel la baisse d’un titre, dans un portefeuille diversifié, sera généralement compensée par la hausse des autres titres. Par contre, la diversification ne peut éliminer un autre type de risque, qu’on appelle le « risque systématique ». Ce dernier est toujours présent dans le marché ; il est lié à l’inflation, aux cycles économiques et aux taux d’intérêt élevés, par exemple.

La deuxième règle est très importante : il s’agit de la répartition des actifs, qui doit être soigneusement élaborée et adaptée à vos besoins et à votre profil d’investisseur. Il existe quatre grandes catégories d’actifs : l’encaisse, les titres à revenu fixe, les actions et les titres spéculatifs. Vous devez déterminer quelle sera votre répartition d’actifs en décidant, par exemple, du pourcentage de votre portefeuille que vous investirez dans chaque catégorie d’actif et du poids de chaque titre par rapport à l’ensemble de votre portefeuille.

La troisième règle consiste à définir le prix d’entrée et de sortie. Pour chaque titre qui vous intéresse, vous devez établir clairement des prévisions spécifiques et réalistes : le prix que vous êtes prêt à payer, le cours cible et la période de détention envisagée. Rappelez-vous cependant que vous devrez revoir périodiquement vos critères en fonction de l’évolution des marchés et des nouvelles économiques.

La quatrième règle consiste à se méfier de l’attachement émotif que l’on peut éprouver envers un titre. Ce n’est pas parce que vous avez toujours aimé les produits d’une société que devez acheter des actions de cette entreprise les yeux fermés. Une analyse rigoureuse de ce titre est de mise. Bref, peu importe le titre que vous achetez, il est important de faire une analyse rigoureuse de l’entreprise émettrice et d’établir une bonne politique de placement. Vous serez ainsi plus apte à prendre des décisions adaptées à vos besoins.

CE N’EST PAS TOUT… Après avoir déterminé votre politique de placement, vous devez effectuer le suivi et l’évaluation de votre portefeuille. La situation économique mondiale impose à tout investisseur de suivre rigoureusement les nouvelles économiques et la performance de son portefeuille. Nous sommes continuellement inondés de nouvelles économiques et financières, de rapports sur l’inflation, le taux de chômage, la dette, les taux de change, etc. Vous devez tenir compte de ces informations afin d’apporter au besoin des changements à votre portefeuille.

La meilleure façon d’évaluer la performance d’un portefeuille est de le comparer à un portefeuille qui présente un risque similaire. Comme ce n’est pas toujours facile à trouver, une autre méthode consiste à comparer vos rendements avec ceux des indices boursiers : le S&P/TSX 60 pour vos actions canadiennes ou le Dow Jones et le S&P 500 pour vos actions américaines, par exemple. Cette méthode moins précise offre tout de même l’avantage de vous donner des comparables intéressants.

Il est facile de comparer ses rendements avec ceux de personnes de son entourage. Rappelez-vous toutefois que se livrer à cet exercice sans tenir compte de la composition des titres de chaque portefeuille, du risque de chaque titre et du profil de chaque investisseur revient à comparer des pommes avec des oranges.

Aussi, évaluer chaque titre de votre portefeuille vous permettra de voir si sa performance répond à vos attentes et respecte votre politique de placement. Comparer la performance d’un titre à celle d’autres titres dont les entreprises évoluent dans le même secteur peut aussi vous donner une bonne idée du rendement de ce titre.

Ayez toujours à l’oeil les marchés boursiers et l’économie mondiale. Ils sont en constante évolution et ont la plupart du temps des répercussions sur les titres de votre portefeuille. En tenir compte vous permettra de prendre de meilleures décisions et vous évitera bien des maux de tête.

L'auteur

Marc Desnoyers

Marc Desnoyers

B.Sc., M.B.A., C.F.A.