Haut de la page
Tous les articles

TELUS Corporation

Maher Yaghi, CPA, CMA, CFA, Analyste

  • Croissance vigoureuse du BAIIA dans les deux principaux domaines d'activité de la société
  • Attrayant rendement en dividendes de 4,6 % au cours actuel de l'action et croissance du dividende la plus élevée parmi les entreprises à grande capitalisation de l'industrie
  • Valorisation attrayante en comparaison de celle de ses pairs

Établie à Vancouver, TELUS est une entreprise de télécommunications qui offre une gamme complète de services filaires et sans fil. Les revenus de la société s'élèvent à plus de 13 G$ CA par année. TELUS poursuit ses activités principalement dans les provinces de l'ouest du Canada et dans l'est du Québec. Au fil des ans, la société a tablé essentiellement sur le réinvestissement de ses flux de trésorerie disponibles pour propulser son développement, et non sur les opérations de fusion et d'acquisition comme l'ont fait ses pairs à grande capitalisation.

Nous prévoyons que le BAIIA de TELUS croîtra plus rapidement que ses pairs en 2017, du fait de la tendance plus favorable des données sur les abonnés dont jouit la société. TELUS prévoit que la croissance du BAIIA se chiffrera entre 3,0 % et 6,0 % en 2017, en comparaison de 1,5 et 2,5 % pour BCE et de 2,0 % et 4,0 % pour Rogers. Plusieurs raisons expliquent cette situation. Dans un premier temps, la conjoncture économique en Alberta (province où TELUS mène une partie importante de ses activités) s'est récemment améliorée. Deuxièmement, la société profite de la vigueur généralisée du marché des services sans fil au Canada en raison de l'évolution favorable de la démographie. Troisièmement, TELUS détient toujours un avantage concurrentiel en ce qui a trait à la zone de couverture de ses services filaires du fait de l'excellente qualité de son réseau de fibre optique qui ne cesse de croître. Enfin, TELUS affiche l'un des meilleurs taux de désabonnement de l'industrie eu égard aux services sans fil, ce qui constitue un bon indicateur du degré de satisfaction de la clientèle dans son ensemble. Les facteurs qui précèdent compensent largement les pressions actuellement ressenties dans le marché traditionnel de la téléphonie résidentielle, la société pouvant offrir des services sans fil en remplacement des services de téléphonie traditionnelle.

Nous estimons que le dividende versé par TELUS en 2017 équivaudra à environ 125 % de ses flux de trésorerie disponibles. Nous prévoyons que le taux de distribution redescendra sous la barre des 100 % en 2018, et ce, même si la société entend accroître son dividende de 7 à 10 % d'ici 2019 (une majoration inégalée parmi les sociétés à grande capitalisation). Ce resserrement de la situation de la trésorerie s'explique par l'intensité avec laquelle la société s'affaire à déployer la technologie de la fibre optique jusqu'au domicile. Le réseau de qualité supérieure qui résultera de ces investissements permettra à TELUS d'étendre la zone de couverture de ses services téléphoniques filaires et de relier au réseau terrestre ses opérations sans fil de manière à répondre à la demande sans cesse croissante pour les services de transmission de données. Le ratio de la dette nette/BAIIA est de 2,8x actuellement. Ce paramètre d'endettement nous paraît raisonnable du fait qu'il devrait demeurer raisonnable tout au long de notre période de prévision. Par ailleurs, en comparaison de celles de ses pairs, les dépenses en immobilisations de TELUS sont moins élevées que ce que pourraient croire les investisseurs, lorsque les acquisitions de spectre et les opérations de fusion et d'acquisition sont prises en compte. Selon nous, ces facteurs doivent être pris en considération lorsqu'il s'agit d'évaluer la valeur totale des investissements d'une entreprise.

Lors du plus récent trimestre, les activités sans fil de TELUS ont affiché une solide performance, ce qui devrait contribuer à assurer la rentabilité de la société dans un avenir rapproché. Nous constatons également que TELUS est l'une des rares entreprises de télécommunications canadiennes à faire état d'une hausse de ses revenus dans les services filaires. L'action de TELUS s'échange à un escompte de 0,4x sur la base de VE/BAIIA (EF2) en comparaison de ses pairs du secteur canadien des télécommunications, et ce, malgré une croissance du BAIIA et du dividende sans pareille au sein de son industrie. Nous sommes d'avis qu'un tel escompte est injustifié au vu de la solidité des paramètres fondamentaux sous-jacents de la société. À son cours actuel, l'action de TELUS affiche un rendement en dividende attrayant de 4,6 %. Notre cours cible de 49,50 $ CA pour l'action de TELUS repose sur deux modèles d'évaluation, à savoir l'actualisation des flux de trésorerie et la valeur de l'actif net.

Tous les articles

L'auteur

Maher Yaghi

Maher Yaghi

CPA, CMA, CFA, Analyste

Maher Yaghi

Ces articles sont transmis uniquement à titre de renseignement. Les placements doivent être sélectionnés en fonction des objectifs de chaque investisseur. Desjardins Courtage en ligne n'émet aucune recommandation quant à un produit, à la pertinence ou à la valeur potentielle d'un placement donné, ou à une stratégie spécifique. Les opinions émises dans les articles sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position officielle de Desjardins Courtage en ligne.