Haut de la page
Tous les articles

TSO3 Inc.

Frederic Tremblay, CFA, analyste

  • Forte d'une technologie incomparable, TSO3 semble en bonne posture pour accaparer une part du marché actuel de la stérilisation à basse température.
  • L'intensification des efforts de vente et de commercialisation pour soutenir le distributeur Getinge devrait donner un coup de pouce aux livraisons d'appareils.
  • TSO3 s'affaire aux premières étapes de l'élaboration d'un modèle d'affaires de type « rasoir et lames », selon lequel l'installation d'appareils de stérilisation STERIZONE VP4 permettra de générer des revenus récurrents de la vente de produits consommables à forte marge brevetés.

TSO3 est une entreprise innovatrice ayant son siège social au Québec. Ses activités comprennent la recherche, le développement, la production, l'assemblage et la vente de procédés de stérilisation à basse température et de produits consommables connexes, ainsi que des accessoires pour les instruments médicaux sensibles à la chaleur et à l'humidité. Le produit phare de la société est le STERIZONE VP4, système de stérilisation à basse température dont la conception permet la stérilisation d'un grand nombre et d'une vaste gamme d'instruments médicaux réutilisables compatibles en utilisant qu'un seul cycle défini.

Le STERIZONE VP4 a reçu l'autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. À notre avis, ce système possède des avantages clés par rapport aux autres systèmes actuels, ce qui devrait permettre à la société d'accaparer une part importante du marché de la stérilisation de remplacement, qui s'élève à environ 450 M$ US annuellement à l'échelle mondiale (le marché américain compte pour quelque 40 %).

À la fin de 2015, TSO3 a signé une entente accordant des droits exclusifs de distribution à Getinge, leader mondial en solutions de contrôle des infections. Récemment, la direction a indiqué que Getinge avait livré 50 appareils aux utilisateurs finaux en date de la fin du 3e trimestre (3T17). TSO3 s'attend toutefois à ce que ce nombre passe à quelque 70 livraisons d'ici la fin de l'année, en raison d'un 4T17 très actif et des mesures qui ont été prises pour accélérer le progrès (notamment le fait de fournir un soutien accru à Getinge et l'intégration des avancées au STERIZONE VP4 pour en faciliter l'installation en moins de temps). Nous suivrons de près l'exécution opérationnelle, sachant qu'une masse critique d'appareils installés dans les hôpitaux est déterminante lorsqu'il s'agit de générer des revenus récurrents par la vente de produits consommables à forte marge. Nous pensons que la société est susceptible de dégager une valeur considérable pour les actionnaires, dans la mesure où elle mène une solide exécution.

En outre, TSO3 continue de suivre sa demande d'autorisation auprès de la FDA portant sur la stérilisation terminale de duodénoscopes. Récemment, elle a donné suite à la FDA qui lui demandait des informations supplémentaires. Dans la mesure où la FDA n'émet aucune autre demande d'information de taille, nous pensons que la décision finale de la FDA pourrait être annoncée d'ici la fin du mois ou au début de 2018. L'autorisation d'une telle revendication d'usage élargie constituerait un important levier de propulsion du cours de l'action. Certes, les stérilisateurs VP4 de TSO3 gagnent du terrain au sein des services de stérilisation centralisés, mais nous soutenons également que la réception d'une autorisation visant la revendication d'usage élargie sur les duodénoscopes se traduirait par une accélération de la pénétration du produit de TSO3 dans le marché encore inexploité qu'est celui de l'endoscopie gastro-intestinale. Fait à souligner, il semblerait que les endoscopes – et les duodénoscopes tout particulièrement – ont joué un rôle dans l'apparition de bactéries multirésistantes aux antibiotiques (superbactéries).

Dans cette optique, nous croyons que le procédé actuel (soit la désinfection de haut niveau) dans le segment du marché gastro-intestinal pourrait être délogé par suite de l'approbation de cette technologie de stérilisation. Au gré d'une approbation de la FDA, le stérilisateur VP4 deviendrait ainsi la première et seule technologie de stérilisateurs validée aux États-Unis avec une revendication approuvée pour la stérilisation terminale de duodénoscopes (TSO3 possède déjà l'autorisation pour les duodénoscopes au Canada et en Europe).

Notre cours cible de 4,00 $ CA repose sur notre analyse de la valeur actualisée des flux de trésorerie en fonction des paramètres suivants : un coût du capital pondéré moyen de 12 %, un taux de croissance final de 2 %, un multiple final Valeur d'entreprise (VE)/Ventes de 4x et un taux de change de 1,27 $ CA/1 $ US. Notre recommandation pour l'action de TSO3 en est une d'Achat-Risque supérieur à la moyenne.

Tous les articles

L'auteur

Frederic Tremblay

Frederic Tremblay

CFA, Analyste

Frederic Tremblay

Ces articles sont transmis uniquement à titre de renseignement. Les placements doivent être sélectionnés en fonction des objectifs de chaque investisseur. Desjardins Courtage en ligne n'émet aucune recommandation quant à un produit, à la pertinence ou à la valeur potentielle d'un placement donné, ou à une stratégie spécifique. Les opinions émises dans les articles sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position officielle de Desjardins Courtage en ligne.