Haut de la page

Le REEE, un mode d’épargne unique pour faciliter le parcours scolaire des enfants

Le régime d’épargne-études (REEE) est le véhicule de placement tout indiqué pour faciliter le financement des études postsecondaires d’un jeune inscrit dans un établissement de formation professionnelle, collégiale ou universitaire. Voici quelques faits intéressants sur ce véhicule de placement vous permettant de soutenir le parcours scolaire de vos enfants, petits-enfants, ou tout autre enfant qui vous tient à cœur.

  • Le bénéficiaire du régime doit être un résident canadien, détenant un numéro d’assurance sociale à l’ouverture du compte. L’argent investie pourra ensuite servir à financer les études post-secondaires tant au Canada qu’à l’étranger.
  • Il est possible d'ouvrir plus d'un REEE pour le même bénéficiaire. Toutefois, la limite des subventions gouvernementales s’applique à l’ensemble des REEE détenus.
  • Le capital investi appartient toujours au souscripteur, soit la personne qui a déposé l’argent dans le REEE, et ce, peu importe si l’enfant décide de poursuivre ses études postsecondaires ou d’y mettre fin.
  • Chez Desjardins, le REEE ne comporte aucune restriction quant à la fréquence, au montant et à la durée des cotisations. Si vous investissez dans des fonds communs de placement, un versement minimal de 25 $ est requis.
  • Les subventions accordées par les gouvernements sont versées aux bénéficiaires de moins de 18 ans et elles bonifient le capital investi. Au fédéral, la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) offre au minimum 20 % du montant cotisé et peut atteindre 7 200 $. Au Québec, l’Incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE) équivaut à un autre 10 % des fonds cotisés, jusqu’à concurrence de 3 600 $. Un investissement annuel de 2 500 $ donne droit aux subventions maximales.
  • Vous pouvez récupérer les subventions antérieures manquées, une année à la fois, jusqu’à ce que l’enfant ait 17 ans. Par exemple, une cotisation maximale annuelle de 5 000 $ vous permettrait de recevoir la subvention de l'année courante et celle d'une année antérieure. Vous avez la possibilité d’investir jusqu’à 50 000$ par enfant dans ce régime.
  • Les subventions s’ajoutent aux gains générés par votre placement, qui sont à l’abri de l’impôt tant qu’ils demeurent dans le REEE.
  • Au moment du retrait, le capital investi qui appartient toujours au souscripteur, n’est pas imposable. Toutefois, les paiements d’aide aux études (PAE) versés à l’étudiant, qui se composent des subventions reçues et des gains générés sur le montant investi, sont imposables à son nom. Mais avec des revenus souvent modestes, l’étudiant, en général paie peu ou pas d’impôt.

Rendez-vous sur Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. www.desjardins.com/calculateurREEE pour voir par vous-même comment un REEE peut être avantageux pour votre famille, ou parlez-en avec votre représentant Desjardins.

L'auteur

Angela Iermieri

Angela Iermieri

Planificatrice financière pour Desjardins Gestion de patrimoine
Angela Iermieri est porte-parole pour Desjardins Gestion de patrimoine et planificatrice financière (Desjardins Cabinet de services financiers), et agit à titre d’experte en planification financière et en finances personnelles. Elle œuvre dans le domaine financier depuis 20 ans. Elle met son expertise à profit pour éduquer et sensibiliser le public aux finances personnelles en signant régulièrement des articles dans diverses publications internes et externes et en présentant des Ce lien ouvrira dans un nouvel onglet. capsules vidéo éducatives.